bibliotheq.net - littérature française
 

Voltaire - Samson

CHOEUR DES PHILISTINS, derrière le théâtre.
Fuyons la mort, échappons au carnage ;
Les enfers secondent sa rage.

LE ROI.
J'entends encore les cris de ces peuples mutins :
De leur chef odieux va-t-on punit l'audace ?

Un PHILISTIN, entrant sur le scène.
Il est vainqueur, il nous menace ;
Il commande aux destins ;

Il ressemble au dieu de la guerre ;

La mort est dans ses mains.

Vos soldats renversés, ensanglantent la terre ;

Le peuple fuit devant ses pas.

LE ROI.
Que dites-vous ? un seul homme, un barbare,
Fait fuir mes indignes soldats ?

Quel démon pour lui se déclare ?

Scène II.

LE ROI, LES PHILISTINS autour de lui ; SAMSON, suivi des Hébreux, portant dans une main
une massue, et dans l'autre une branche d'olivier.

SAMSON
Roi, prêtres ennemis, que mon Dieu fait trembler,
Voyez ce signe heureux de la paix bienfaisante,

Dans cette main sanglante

Qui vous peut immoler.

CHOEUR DES PHILISTINS
Quel mortel orgueilleux peut tenir ce language ?
Contre un roi si puissant quel bras peut s'élever ?

LE ROI.
Si vous êtes un dieu, je vous dois mon hommage ;
Si vous êtes un homme, osez-vous me braver ?

SAMSON.
Je ne suis qu'un mortel ; mais le Dieu de la terre,
Qui commande aux rois,

Qui souffle à son choix

Et la mort et la guerre,

Qui vous tient sous ses lois,

Qui lance le tonnerre,

Vous parle par ma voix.

< page précédente | 9 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.