bibliotheq.net - littérature française
 

François Villon - Poésies diverses

Prince, je congnois tout en somme,
Je congnois colorez et blesmes,

Je congnois Mort, qui tout consomme,

Je congnois tout fors que moy mesmes.

Ballade des contre vérités

Il n'est soing que quant on a fain
Ne service que d'ennemy

Ne mascher qu'ung botel de faing

Ne fort guet que d'homme endormy

Ne clemence que felonnie

N'asseurence que de peureux

Ne foy que d'hommes qui regnye

Ne bien conseillé qu'amoureux.

Il n'est engendrement qu'un boing
Ne bon bruit que d'homme benny

Ne riz qu'aprés ung cop de poing

Ne lotz que debtes mectre en ny

Ne vraye amour qu'en flaterye

N'encontre que de maleureux

Ne vray rapport que menterye

Ne bien conseillé qu'amoureux.

Ne tel repos que vivre en soig
N'oneur porter que dire fy

Ne soy vanter que de faulx coing

Ne santé que d'homme bouffy

Ne hault vouloir que couardye

Ne conseil que de furïeulx

Ne doulceur qu'en femme estoudye

Ne bien conseillé qu'amoureux.

Voulez vous que verté vous dye ?
Il n'est jouer qu'en maladie

Letre vraye que tragedye

Lasche homs que chevalereux

Orrible son que melodye,

Ne bien conseillé qu'amoureux.

Ballade contre les ennemis de la France

Rencontré soit des bestes feu gectans

< page précédente | 4 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.