bibliotheq.net - littérature française
 

François Villon - Poésies diverses

Mais s'une foiz la vraye s'apparest,
Vous n'y perdrés seulement que l'attente.

Prince du lis, qui a tout bien complest,
Que pansés vous comment il me deplaist,

Quant je ne puis venir a mon entente !

Bien m'entendez, aydés moy, s'il vous plaist,

Vous n'y perdrés seulement que l'attente.

Au doiz de la letre :
Allés, letres, faictes ung sault,

Quoyque n'aiez ne piés ne langue,

Remonstrez en vostre harangue

Que faulte d'argent si m'assault.

Le Débat du Coeur et du Corps de Villon

Qu'est ce que j'oy ? - Ce suis je. - Qui ? - Ton cueur,
Qui ne tient mais qu'a ung petit filet.

Force n'ay plus, substance ne liqueur,

Quant je te voy retrait ainsi seulet,

Com povre chien tapi en reculet.

- Pour quoy est ce ? - Par ta folle plaisance.

- Que t'en chault il ? - J'en ay la deplaisance.

- Laisse m'en paix ! - Pour quoy ? - G'y penseray.

- Quant sera ce ? - Quant seray hors d'enfance.

- Plus ne t'en dis. - Et je m'en passeray.

- Que penses tu ? - Estre homme de valeur.
- Tu as trente ans ! - C'est l'aage d'un mulet.

- Est ce enfance ? - Nennil. - C'est donc folleur

Qui te sasist ? - Par ou ? Par le collet ?

- Rien ne congnois. - Si faiz. - Quoy ? - Mousche en lait:

L'ung est blanc, l'autre noir. C'est distance.

- Est ce donc tout ? - Que veulx tu que je tence ?

Se n'est assez, je recommenceray.

- Tu es perdu ! - G'y mettray resistance.

- Plus ne t'en dis. - Et je m'en passeray.

- J'en ay le dueil, toy le mal et douleur.
Se feusse ung povre ydiot et folet,

Encore eusses de t'excuser couleur ;

Si n'as tu soing. Tout t'est ung, bel ou lait.

Ou la teste as plus dure q'un jalet,

Ou mieulx te plaist qu'onneur ceste meschance :

Que respondras a ceste consequence ?

< page précédente | 12 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.