bibliotheq.net - littérature française
 

François Villon - Oeuvres complètes

Hayneurs d'avarice l'inique,
Lesquelz pour la chose publique

Se seichent les os et les corps:

De Dieu et de sainct Dominique

Soient absolz, quand ilz seront mortz

LAYS.

Au retour de dure prison,
Où j'ay laissé presque la vie,

Se Fortune a sur moy envie,

Jugez s'elle fait mesprison!

Il me semble que, par raison,

Elle deust bien estre assouvie,

Au retour.

Cecy plain est de desraison, [P. 91]
Qui vueille que de tout desvie;

Plaise à Dieu que l'ame ravie

En soit, lassus, en sa maison,

Au retour!

CLIII.

Item, donne à maistre Lomer,
Comme extraict que je suis de fée,

Qu'il soit bien amé; mais, d'amer

Fille en chief ou femme coëffée,

Jà n'en ayt la teste eschauffée,

Ce qui ne luy couste une noix,

Faire ung soir pour soy la fastée,

En despit d'Auger le Danois.

CLIV.

Item, rien à Jaques Cardon,
Car je n'ay rien pour luy honneste.

Non pas que le jette à bandon

Sinon cette Bergeronnette:

S'elle eust le chant Marionnette,

Faict por Marion la Peau-Tarde,

D'un Ouvrez vostre huys, Guillemette,

Elle allast bien à la moustarde.

CLV.

Item donne aux amans enfermes,
Oultre le lay Alain Chartier,

A leurs chevetz, de pleurs et lermes

Trestout fin plain ung benoistier,

< page précédente | 73 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.