bibliotheq.net - littérature française
 

François Villon - Le Lais

Pour Dieu, n'y aiés point d'envye,
Mes parents, vendés mon haubert,

Et que l'argent, ou la plus part,

Soit emploié, dedans ces Pasques

A acheter a ce poupart

Une fenestre emprés Saint Jacques.

XVI


Item, laisse et donne en pur don

Mes gans et ma houcque de soye

A mon amy Jacques Cardon,

Le glan aussi d'une saulsoye,

Et tous les jours une grasse oye

Et ung chappon de haule gresse,

Dix muys de vin blanc comme croye,

Et deux procés, que trop n'engresse.

XVII


Item, je lessë a noble homme

Regnier de Montigny, trois chiens ;

Aussi a Jehan Raguier la somme

De cent frans prins sur tous mes biens ;

Mais quoy ? Je n'y comprens en riens

Ce que je pourray acquerir :

L'en ne doit trop prendre des siens,

Ne ses amys trop surquerir.

XVIII


Item, au seigneur de Grigny

Laisse la garde de Nygon

Et six chiens plus qu'a Montigny,

Vicestre, chastel et donjon ;

Et a ce malostre changon,

Moutonnier, qui le tient en procés,

Laisse troys coups d'ung escourgon

Et coucher paix et aise es ceps.

XIX


Item, au Chevalier du guet,

Le Hëaulme luy establis,

Et aux pietons qui vont d'aguet

Tastonnant par ces establis,

Je leur laissë ung beau riblis,

La Lanterne a la Pierre au Let,

Voire, mes j'aray les Troys Lis,

S'ilz me mainent en Chastellet.

XX


Et a maistre Jaques Raguier

Laisse l'Abeuvroir Popin,

Paiches, poires - sucré, figuier-,

< page précédente | 5 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.