bibliotheq.net - littérature française
 

Victor Hugo - Les Rayons et les Ombres

Souffle de ce qui coule, ou végète, ou se traîne,
L'esprit de ce qui vit dans la nuit souterraine,

Fumée, onde, vapeur, de loin comme de près,

- Non sans faire avec tout des échanges secrets, -

Elle a dérobé tout, son calme à l'antre sombre,

Au diamant sa flamme, à la forêt son ombre,

Et peut-être, qui sait? sur l'aile du matin

Quelque ineffable haleine à l'océan lointain!

Et vivant alambic que Dieu lui-même forme,

Où filtre et se répand la terre, vase énorme,

Avec les bois, les champs, les nuages, les eaux,

Et l'air tout pénétré des chansons des oiseaux,

La racine, humble, obscure, au travail résignée,

Pour la superbe fleur par le soleil baignée,

A, sans en rien garder, fait ce parfum si doux,

Qui vient si mollement de la nature à vous,

Qui vous charme, et se mêle à votre esprit, madame,

Car l'âme d'une fleur parle au coeur d'une femme.

Encore un mot, et puis je vous laisse rêver.
Pour qu'atteignant au but où tout doit s'élever,

Chaque chose ici-bas prenne un attrait suprême,

Pour que la fleur embaume et pour que la vierge aime,

Pour que, puisant la vie au grand centre commun,

La corolle ait une âme et la femme un parfum,

Sous le soleil qui luit, sous l'amour qui fascine,

Il faut, fleur de beauté, tenir par la racine,

L'une au monde idéal, l'autre au monde réel,

Les roses à la terre et les femmes au ciel.

XXIX. À LOUIS B.

Ô Louis! je songeais! - Baigné d'ombre sereine,
Le soir tombait ; des feux scintillaient dans la plaine ;

Les vastes flots berçaient le nid de l'alcyon ;

J'écoutais vers le ciel, où toute aube commence,

Monter confusément une louange immense

Des deux extrémités de la création.

Ce que Dieu fit petit chantait dans son délire
Tout ce que Dieu fait grand, et je voyais sourire

Le colosse à l'atome et l'étoile au flambeau ;

La nature semblait n'avoir qu'une âme aimante.

La montagne disait : Que la fleur est charmante!

Le moucheron disait : Que l'océan est beau!

< page précédente | 57 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.