bibliotheq.net - littérature française
 

Victor Hugo - Les Rayons et les Ombres

VII

Maintenant, - toi qui vas hors des routes tracées,
Ô pétrisseur de bronze, ô mouleur de pensées,

Considère combien les hommes sont petits,

Et maintiens-toi superbe au-dessus des partis!

Garde la dignité de ton ciseau sublime.

Ne laisse pas toucher ton marbre par la lime

Des sombres passions qui rongent tant d'esprits.

Michel-Ange avait Rome et David a Paris.

Donne donc à ta ville, ami, ce grand exemple

Que, si les marchands vils n'entrent pas dans le temple,

Les fureurs des tribuns et leur songe abhorré

N'entrent pas dans le coeur de l'artiste sacré.

Refuse aux cours ton art, donne aux peuples tes veilles,

C'est bien, ô mon sculpteur! mais loin de tes oreilles

Chasse ceux qui s'en vont flattant les carrefours.

Toi, dans ton atelier, tu dois rêver toujours,

Et, de tout vice humain écrasant la couleuvre,

Toi-même par degrés t'éblouir de ton oeuvre!

Ce que ces hommes-là font dans l'ombre ou défont

Ne vaut pas ton regard levé vers le plafond

Cherchant la beauté pure et le grand et le juste.

Leur mission est basse et la tienne est auguste.

Et qui donc oserait mêler un seul moment

Aux mêmes visions, au même aveuglement,

Aux mêmes voeux haineux, insensés ou féroces,

Eux, esclaves des nains, toi, père des colosses!

XXI. À UN POÈTE

Ami, cache ta vie et répands ton esprit.

Un tertre, où le gazon diversement fleurit ;
Des ravins où l'on voit grimper les chèvres blanches ;

Un vallon, abrité sous un réseau de branches

Pleines de nids d'oiseaux, de murmures, de voix,

Qu'un vent joyeux remue, et d'où tombe parfois,

Comme un sequin jeté par une main distraite,

Un rayon de soleil dans ton âme secrète ;

Quelques rocs, par Dieu même arrangés savamment

Pour faire des échos au fond du bois dormant ;

Voilà ce qu'il te faut pour séjour, pour demeure!

C'est là, - que ta maison chante, aime, rie ou pleure, -

Qu'il faut vivre, enfouir ton toit, borner tes jours,

Envoyant un soupir à peine aux antres sourds,

< page précédente | 46 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.