bibliotheq.net - littérature française
 

Victor Hugo - Les Rayons et les Ombres

Qu'est-ce qu'une maison dont le seuil est désert?
Qu'un lit sans un berceau? Dieu clément! à quoi sert

Le regard maternel sans l'enfant qui repose?

À quoi bon ce sein blanc sans cette bouche rose?

Après avoir longtemps, le coeur mort, les yeux morts,
Erré sur le tombeau comme étant en dehors,

- Longtemps! ce sont ici des paroles humaines,

Hélas! il a suffi de bien peu de semaines! -

Malheureuse! en deux mois tout s'est évanoui.

Hier elle était folle, elle est morte aujourd'hui!

Il suffit qu'un oiseau vienne sur une rive
Pour qu'un deuxième oiseau tout en hâte l'y suive.

Sur deux il en est un toujours qui va devant.

Après avoir à peine ouvert son aile au vent,

Il vint, le bel enfant, s'abattre sur la tombe ;

Elle y vint après lui, comme une autre colombe.

On a creusé la terre, et là, sous le gazon,
On a mis la nourrice auprès du nourrisson.

Et moi je dis : - Seigneur! votre règne est austère!
Seigneur! vous avez mis partout un noir mystère,

Dans l'homme et dans l'amour, dans l'arbre et dans l'oiseau,

Et jusque dans ce lait que réclame un berceau,

Ambroisie et poison, doux miel, liqueur amère,

Fait pour nourrir l'enfant ou pour tuer la mère!

XII. À LAURE, DUCH. D'A.


[Le conseil municipal de la ville de Paris a refusé de donner six pieds de terre dans le cimetière du

Père-Lachaise pour le tombeau de la veuve de Junot, ancien gouverneur de Paris.

Le ministre de l'intérieur a également refusé un morceau de marbre pour ce monument. (Journaux de
février 1840)]

Puisqu'ils n'ont pas compris dans leur étroite sphère,
Qu'après tant de splendeur, de puissance et d'orgueil,

Il était grand et beau que la France dût faire

L'aumône d'une fosse à ton noble cercueil ;

Puisqu'ils n'ont pas senti que celle qui sans crainte
Toujours loua la gloire et flétrit les bourreaux

A le droit de dormir sur la colline sainte,

A le droit de dormir à l'ombre des héros ;

< page précédente | 29 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.