bibliotheq.net - littérature française
 

Victor Hugo - Han d'Islande

- Notre fils!

- Ma foi, quel âge peut-il avoir? Vingt-quatre ans. Il y en a vingt-six que nous nous connaissons,
Elphège.

- Dieu le sait, s'écria la comtesse, mon Frédéric est l'héritier légitime du grand-chancelier.

- Si Dieu le sait, répondit le messager en riant, le diable peut l'ignorer. Au reste, ton Frédéric n'est qu'un
étourneau indigne de moi, et ce n'est pas la peine de nous quereller pour si peu de chose. Il n'est bon qu'à

séduire une fille. Y est-il parvenu au moins?

- Pas encore, que je sache.

- Mais, Elphège, tâche donc de jouer un rôle moins passif dans nos affaires. Celui du comte et le mien
sont, tu le vois, assez actifs. Je retourne dès demain vers ton mari. Pour toi, ne te borne pas, de grâce, à

prier pour nos péchés, comme la madone que les Italiens invoquent en assassinant. - Il faut aussi

qu'Ahlefeld songe à me récompenser un peu plus magnifiquement qu'il ne l'a fait jusqu'ici. Ma fortune

est liée à la vôtre; mais je me lasse d'être le serviteur de l'époux, quand je suis l'amant de la femme, et de

n'être que le gouverneur, le précepteur, le pédagogue, quand je suis presque le père.

En ce moment minuit sonna, et une des femmes entra, rappelant à la comtesse que, d'après la règle du
palais, toutes les lumières devaient être éteintes à cette heure. La comtesse, heureuse de terminer un

entretien pénible, rappela ses suivantes.

- Me permette la gracieuse comtesse, dit Musd?mon en se retirant, de conserver l'espérance de la revoir
demain, et de déposer à ses pieds l'hommage de mon profond respect.

VIII

Il faut absolument que tu l'aies massacré; tu as
le regard d'un meurtrier, un air sinistre et

farouche.

SHAKESPEARE, le Songe d'été.

- En honneur, vieillard, dit Ordener à Spiagudry, je commençais à croire que c'étaient les cadavres logés
dans cet édifice qui étaient chargés d'en ouvrir la porte.

- Pardonnez, seigneur, répondit le concierge ayant encore dans l'oreille les noms du roi et du vice-roi et
répétant son excuse banale, je... je dormais profondément.

- En ce cas, il paraît que vos morts ne dorment pas, car c'étaient eux sans doute que j'entendais tout à
l'heure causer distinctement.

Spiagudry se troubla.

- Vous avez, seigneur étranger, vous avez entendu?....

- Eh! mon Dieu, oui; mais qu'importe? je ne suis pas venu ici pour m'occuper de vos affaires, mais pour
vous occuper des miennes. Entrons.

Spiagudry ne se souciait guère d'introduire le nouveau venu près du corps de Gill; mais ces dernières

< page précédente | 38 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.