bibliotheq.net - littérature française
 

Victor Hugo - Han d'Islande

XXXVI
XXXVII
XXXVIII
XXXIX
XL
XLI
XLII
XLIII
XLIV
XLV
XLVI
XLVII
XLVIII
XLIX
L
LI
CONCLUSION

 

Han d'Islande est un livre de jeune homme, et de très jeune homme.

On sent en le lisant que l'enfant de dix-huit ans qui écrivait Han d'Islande dans un accès de fièvre
en 1821 n'avait encore aucune expérience des choses, aucune expérience des hommes, aucune expérience

des idées, et qu'il cherchait à deviner tout cela.

Dans toute oeuvre de la pensée, drame, poëme ou roman, il entre trois ingrédients: ce que l'auteur a senti,
ce que l'auteur a observé, ce que l'auteur a deviné.

Dans le roman en particulier, pour qu'il soit bon, il faut qu'il y ait beaucoup de choses senties, beaucoup
de choses observées, et que les choses devinées dérivent logiquement et simplement et sans solution de

continuité des choses observées et des choses senties.

En appliquant cette loi à Han d'Islande, on fera saillir aisément ce qui constitue avant tout le
défaut de ce livre.

Il n'y a dans Han d'Islande qu'une chose sentie, l'amour du jeune homme; qu'une chose observée,
l'amour de la jeune fille. Tout le reste est deviné, c'est-à-dire inventé. Car l'adolescence, qui n'a ni faits, ni

expérience, ni échantillons derrière elle, ne devine qu'avec l'imagination. Aussi Han d'Islande, en

admettant qu'il vaille la peine d'être classé, n'est-il guère autre chose qu'un roman fantastique.

Quand la première saison est passée, quand le front se penche, quand on sent le besoin de faire autre
chose que des histoires curieuses pour effrayer les vieilles femmes et les petits enfants, quand on a usé au

frottement de la vie les aspérités de sa jeunesse, on reconnaît que toute invention, toute création, toute

divination de l'art doit avoir pour base l'étude, l'observation, le recueillement, la science, la mesure, la

< page précédente | 2 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.