bibliotheq.net - littérature française
 

Victor Hugo - Han d'Islande

d'Ordener, qui cherchait le sien.

- Ah! vous voilà, jeune homme, dit-il en s'approchant vivement de lui et lui tendant sa main ridée et rude,
soyez le bienvenu. Il paraît que votre hardiesse a eu bon succès?

Ordener, qui ne comprenait pas que ce montagnard parût le comprendre si bien, allait provoquer une
explication, quand Norbith s'écria:

- Vous connaissez donc cet étranger, Kennybol?

- Par mon ange gardien, si je le connais! Je l'aime et je l'estime. Il est dévoué comme nous tous à la
bonne cause que nous servons.

Et il lança vers Ordener un second regard d'intelligence, auquel celui-ci se préparait à répondre, lorsque
Hacket, qui était allé chercher son géant, que tous ces bandits semblaient fuir avec effroi, les aborda tous

quatre en disant:

- Mon brave chasseur Kennybol, voici votre chef, le fameux Han de Klipstadur!

Kennybol jeta sur le brigand gigantesque un coup d'oeil où il y avait plus de surprise encore que de
crainte, et se pencha vers l'oreille de Hacket:

- Seigneur Hacket, le Han d'Islande que j'ai laissé ce matin à Walderhog était un petit homme.

Hacket lui répondit à voix basse:

- Vous oubliez, Kennybol! un démon!

- Il est vrai, dit le crédule chasseur, il aura changé de forme.

Et il se détourna en tremblant pour faire furtivement un signe de croix.

XXXIV

Le masque approche; c'est Angelo lui-même; le
drôle entend bien son métier; il faut qu'il soit

sûr de son fait.

LESSING.

C'est dans une sombre forêt de vieux chênes, où pénètre à peine le pâle crépuscule du matin, qu'un
homme de petite taille en aborde un autre qui est seul, et qui paraît l'attendre. L'entretien suivant

commence à voix basse:

- Daigne votre grâce me pardonner si je l'ai fait attendre! Plusieurs incidents m'ont retardé.

- Lesquels?

- Le chef des montagnards, Kennybol, n'est arrivé au rendez-vous qu'à minuit; et nous avons en revanche
été troublés par un témoin inattendu.

- Qui donc?

- C'est un homme qui s'est jeté comme un fou dans la mine au milieu de notre sanhédrin. J'ai pensé

< page précédente | 171 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.