bibliotheq.net - littérature française
 

Stendhal - Le Rouge et Le Noir

sépare de la

"Quelle vue charmante!" s'écria Julien; en se parlant ainsi, il ne sentait pas ce qu'exprimaient ces mots.
Les sensations si violentes qu'il avait éprouvées depuis le peu de temps qu'il était à Besançon, avaient

entièrement épuisé ses forces. Il s'assit près de la fenêtre sur l'unique chaise de bois qui fût dans sa

cellule, et tomba aussitôt dans un profond sommeil. Il n'entendit point la cloche du souper, ni celle du

salut; on l'avait oublié.

Quand les premiers rayons du soleil le réveillèrent le lendemain matin, il se trouva couché sur le
plancher.

CHAPITRE XXVI. LE MONDE OU CE QUI MANQUE AU RICHE

Je suis seul sur la terre, personne ne daigne penser à moi. Tous ceux que je vois faire fortune ont une
effronterie et une dureté de coeur que je ne me sens point. Ils me haïssent à cause de ma bonté facile. Ah!

bientôt je mourrai, soit de faim, soit du malheur de voir les hommes si durs.

YOUNG.

Il se hâta de brosser son habit et de descendre, il était en retard. Un sous-maître le gronda sévèrement, au
lieu de chercher à se justifier, Julien croisa les bras sur sa poitrine:

- Peccavi, pater optime (j'ai pêché, j'avoue ma faute, ô mon père), dit-il d'un air contrit.

Ce début eut un grand succès. Les gens adroits parmi les séminaristes virent qu'ils avaient affaire à un
homme qui n'en était pas aux éléments du métier. L'heure de la récréation arriva, Julien se vit l'objet de la

curiosité générale. Mais on ne trouva chez lui que réserve et silence. Suivant les maximes qu'il s'était

faites, il considéra ses trois cent vingt et un camarades comme des ennemis; le plus dangereux de tous, à

ses yeux, était l'abbé Pirard.

Peu de jours après Julien eut à choisir un confesseur, on lui présenta une liste.

"Eh! bon Dieu! pour qui me prend-on, se dit-il, croit-on que je ne comprenne pas ce que parler veut
dire?" et il choisit l'abbé Pirard.

Sans qu'il s'en doutât, cette démarche était décisive. Un petit séminariste tout jeune, natif de Verrières, et
qui dès le premier jour, s'était déclaré son ami, lui apprit que s'il eût choisi M. Castanède, le

sous-directeur du séminaire, il eût peut-être agi avec plus de prudence.

- L'abbé Castanède est l'ennemi de M. Pirard qu'on soupçonne de jansénisme, ajouta le petit séminariste
en se penchant vers son oreille.

Toutes les premières démarches de notre héros qui se croyait si prudent furent, comme le choix d'un
confesseur, des étourderies. Égaré par toute la présomption d'un homme à imagination, il prenait ses

intentions pour des faits, et se croyait un hypocrite consommé. Sa folie allait jusqu'à se reprocher ses

succès dans cet art de la faiblesse.

"Hélas! c'est ma seule arme! à une autre époque se disait-il, c'est par des actions parlantes, en face de
l'ennemi, que j'aurais gagné mon pain."

Julien, satisfait de sa conduite, regardait autour de lui il trouvait partout l'apparence de la vertu la plus
pure.

< page précédente | 104 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.