bibliotheq.net - littérature française
 

Stendhal - La Chartreuse de Parme

dicter l'orthographe des mots lettre à lettre, les envieux ne sauraient plus que dire: l'orthographe ne fait
pas le génie.

Ce ne fut que le surlendemain dans la nuit que Fabrice put débarquer en toute sûreté dans un bois de
vernes, une lieue avant que d'arriver à Ponte Lago Oscuro. Toute la journée il resta caché dans une

chènevière, et Ludovic le précéda à Ferrare; il y loua un petit logement chez un juif pauvre, qui comprit

tout de suite qu'il y avait de l'argent à gagner si l'on savait se taire. Le soir, à la chute du jour, Fabrice

entra dans Ferrare monté sur un petit cheval; il avait bon besoin de ce secours, la chaleur l'avait frappé

sur le fleuve; le coup de couteau qu'il avait à la cuisse, et le coup d'épée que Giletti lui avait donné dans

l'épaule, au commencement du combat, s'étaient enflammés et lui donnaient de la fièvre.


CHAPITRE XII

Le juif, maître du logement, avait procuré un chirurgien discret, lequel, comprenant à son tour qu'il y
avait de l'argent dans la bourse dit à Ludovic que sa conscience l'obligeait à faire son rapport à la police

sur les blessures du jeune homme que lui, Ludovic, appelait son frère.

- La loi est claire, ajouta-t-il; il est trop évident que votre frère ne s'est point blessé lui-même, comme il le
raconte, en tombant d'une échelle, au moment où il tenait à la main un couteau tout ouvert.

Ludovic répondit froidement à cet honnête chirurgien que, s'il s'avisait de céder aux inspirations de sa
conscience, il aurait l'honneur, avant de quitter Ferrare, de tomber sur lui précisément avec un couteau

ouvert à la main. Quand il rendit compte de cet incident à Fabrice, celui-le le blâma fort, mais il n'y avait

plus un instant à perdre pour décamper. Ludovic dit au juif qu'il voulait essayer de faire prendre l'air à

son frère; il alla chercher une voiture, et nos amis sortirent de la maison pour ne plus y rentrer. Le lecteur

trouve bien longs, sans doute, les récits de toutes ces démarches que rend nécessaire l'absence d'un

passeport: ce genre de préoccupation n'existe plus en France; mais en Italie, et surtout aux environs du

Pô, tout le monde parle passeport. Une fois sorti de Ferrare sans encombre, comme pour faire une

promenade, Ludovic renvoya le fiacre, puis il rentra dans la ville par une autre porte, et revint prendre

Fabrice avec une sediola qu'il avait louée pour faire douze lieues. Arrivés près de Bologne, nos amis se

firent conduire à travers champs sur la route qui de Florence conduit à Bologne, ils passèrent la nuit dans

la plus misérable auberge qu'ils purent découvrir, et, le lendemain, Fabrice se sentant la force de marcher

un peu, ils entrèrent à Bologne comme des promeneurs. On avait brûlé le passeport de Giletti: la mort du

comédien devait être connue, et il y avait moins de péril à être arrêtés comme gens sans passeport que

comme porteurs du passeport d'un homme tué.

Ludovic connaissait à Bologne deux ou trois domestiques de grandes maisons; il fut convenu qu'il irait
prendre langue auprès d'eux. Il leur dit que, venant de Florence et voyageant avec son jeune frère,

celui-ci, se sentant le besoin de dormir, l'avait laissé partir seul une heure avant le lever du soleil. Il

devait le rejoindre dans le village où lui, Ludovic, s'arrêterait pour passer les heures de la grande chaleur.

Mais Ludovic, ne voyant point arriver son frère, s'était déterminé à retourner sur ses pas, il l'avait

retrouvé blessé d'un coup de pierre et de plusieurs coups de couteau, et, de plus, volé par des gens qui lui

avaient cherché dispute. Ce frère était joli garçon, savait panser et conduire les chevaux, lire et écrire, et

il voudrait bien trouver une place dans quelque bonne maison. Ludovic se réserva d'ajouter, quand

l'occasion s'en présenterait, que, Fabrice tombé, les voleurs s'étaient enfuis emportant le petit sac dans

lequel étaient leur linge et leurs passeports.

< page précédente | 115 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.