bibliotheq.net - littérature française
 

Paul de Musset - La Chèvre Jaune

Heureusement il ne t'écoute pas. Regarde ces milliers d'étoiles, cette nuit splendide; admire le Créateur et
respecte en toi-même son sublime ouvrage.

En discourant ainsi, le capucin et son compagnon arrivèrent à Saint-Philippe-de-Neri, petite paroisse
située hors des murs de Palerme, à peu de distance de la porte Carini. Le moine tira la sonnette du

presbytère. Une vieille servante vint ouvrir et gronda le père Christophe en disant que le souper serait

froid. Le curé reçut avec bonté le petit chevrier, fit mettre un couvert de plus pour lui, et demanda le

macaroni. Cicio n'eut pas plutôt une large portion de pâte et deux verres de vin dans l'estomac, qu'il se

sentit moins exalté. Le jovial père Christophe l'ayant mené dans une petite chambre que la servante

venait de préparer, il se coucha docilement sans oser se plaindre, et comme il le trouva endormi:

- Dieu bon! dit-il avec attendrissement, si jeune encore et déjà si malheureux! Donnez-lui assez de forces
pour supporter ce qui l'attend demain, et inspirez-moi les moyens de consoler cette pauvre âme.

CHAPITRE XIV.

A peu de distance de Païenne, sur la route de Monreale, est une belle maison de campagne dont on
aperçoit les toits à l'italienne au milieu d'un bouquet d'arbres et dans le site le plus riant du monde. Des

rosiers grimpants s'élèvent le long des murs jusqu'à la hauteur du second étage. La façade est ornée de

sculptures, et l'entrée, en forme de portique, présente l'aspect riche et séduisant de ces antiques séjours où

les Lépide et les Cicéron venaient se reposer du tracas des affaires. Cependant une impression pénible

gâte un peu le charme de cette villa. Des grillages sont placés à toutes les fenêtres, et la porte,

hermétiquement fermée, oppose de larges plaques de tôle aux regards des curieux, comme si un jaloux

gardait avec vigilance, dans cette prison fleurie, quelque Vénus ennuyée.

C'est à cette maison que le bon père Christophe et Cicio vinrent sonner vers huit heures du matin. Le
concierge leur ouvrit la petite porte et les introduisit sous le portique, en disant au capucin de se

promener dans le parterre tandis qu'on irait appeler le docteur.

- Ce palais, demanda Cicio, appartient donc à un médecin?

- Oui, mon fils, répondit le moine, à un médecin qui, pour habiter un palais, n'en est pas moins un homme
simple et modeste.

- Mon père, dit le petit chevrier, que signifient ces chaînes de fer pendues à la muraille? Voilà un
singulier ornement dans une villa de luxe.

- Si tu savais lire, répondit le capucin, tu verrais que l'inscription placée au-dessous de ces chaînes
contient ces mots: «La science et l'humanité les ont brisées.»

- Le docteur est donc un bienfaiteur des malheureux, comme le grand Caraccioli?

- Précisément, mon fils: il a aboli certaines tortures auxquelles on appliquait encore une classe
particulière de pauvres gens.

- Et qui sont ces pauvres gens?

- On te l'apprendra tout à l'heure.

Le père Christophe emmena Cicio dans le jardin. Quelques personnages bizarrement vêtus se
promenaient dans les allées, un livre à la main; d'autres, assis sur des bancs, paraissaient plongés dans la

< page précédente | 54 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.