bibliotheq.net - littérature française
 

Molière - Tartuffe ou l'Imposteur

Et si je me résous à recevoir du père
Cette donation qu'il a voulu me faire,

Ce n'est, à dire vrai, que parce que je crains

Que tout ce bien ne tombe en de méchantes mains,

Qu'il ne trouve des gens qui, l'ayant en partage,

En fassent dans le monde un criminel usage,

Et ne s'en servent pas, ainsi que j'ai dessein,

Pour la gloire du Ciel et le bien du prochain.

CLÉANTE

Hé, Monsieur, n'ayez point ces délicates craintes,
Qui d'un juste héritier peuvent causer les plaintes ;

Souffrez, sans vous vouloir embarrasser de rien,

Qu'il soit à ses périls possesseur de son bien ;

Et songez qu'il vaut mieux encor qu'il en mésuse,

Que si de l'en frustrer il faut qu'on vous accuse.

J'admire seulement que sans confusion

Vous en ayez souffert la proposition ;

Car enfin le vrai zèle a-t-il quelque maxime

Qui montre à dépouiller l'héritier légitime ?

Et s'il faut que le Ciel dans votre coeur ait mis

Un invincible obstacle à vivre avec Damis,

Ne vaudroit-il pas mieux qu'en personne discrète

Vous fissiez de céans une honnête retraite,

Que de souffrir ainsi, contre toute raison,

Qu'on en chasse pour vous le fils de la maison ?

Croyez-moi, c'est donner de votre prud'homie,

Monsieur...

TARTUFFE

Il est, Monsieur, trois heures et demie :
Certain devoir pieux me demande là-haut,

Et vous m'excuserez de vous quitter sitôt.

CLÉANTE

Ah !

SCÈNE II. - Elmire, Mariane, Dorine, Cléante.


DORINE

De grâce, avec nous employez-vous pour elle,
Monsieur : son âme souffre une douleur mortelle ;

Et l'accord que son père a conclu pour ce soir

La fait, à tout moment, entrer en désespoir.

Il va venir. Joignons nos efforts, je vous prie,

Et tâchons d'ébranler, de force ou d'industrie,

< page précédente | 54 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.