bibliotheq.net - littérature française
 

Molière - Les Fourberies de Scapin

Holà! holà! tout doucement. Comme diantre vous allez vite!

LEANDRE

, se retourne. Que veux-tu que je devienne?

SCAPIN

Allez, j'ai votre affaire ici.

LEANDRE

, revient. Ah! tu me redonnes la vie.

SCAPIN

Mais à condition que vous me permettrez, à moi, une petite vengeance contre votre père pour le tour qu'il
m'a fait.

LEANDRE

Tout ce que tu voudras.

SCAPIN

Vous me le promettez devant témoin?

LEANDRE

Oui.

SCAPIN

Tenez, voila cinq cents écus.

LEANDRE

Allons-en promptement acheter celle que j'adore.

ACTE III


SCENE PREMIERE - ZERBINETTE, HYACINTE, SCAPIN, SYLVESTRE

SYLVESTRE

Oui, vos amants ont arrêté entre eux que vous fussiez ensemble, et nous nous acquittons de l'ordre qu'ils
nous ont donné.

HYACINTE

, à Zerbinette. Un tel ordre n'a rien qui ne me soit fort agréable. Je reçois avec joie une

compagne de la sorte, et il ne tiendra pas à moi que l'amitié qui est entre les personnes que nous aimons
ne se répande entre nous deux.

ZERBINETTE

J'accepte la proposition, et ne suis point personne à reculer lorsqu'on m'attaque d'amitié.

SCAPIN

Et lorsque c'est d'amour qu'on vous attaque?

< page précédente | 46 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.