bibliotheq.net - littérature française
 

Molière - L'École des femmes

Et nos enseignements ne font là que blanchir ;
Son bel esprit lui sert à railler nos maximes,

A se faire souvent des vertus de ses crimes,

Et trouver pour venir à ses coupables fins,

Des détours à duper l'adresse des plus fins.

Pour se parer du coup en vain on se fatigue ;

Une femme d'esprit est un diable en intrigue ;

Et, dès que son caprice a prononcé tout bas

L'arrêt de notre honneur, il faut passer le pas :

Beaucoup d'honnêtes gens en pourraient bien que dire

Enfin mon étourdi n'aura pas lieu d'en rire ;

Par son trop de caquet il a ce qu'il lui faut.

Voilà de nos Français l'ordinaire défaut :

Dans la possession d'une bonne fortune,

Le secret est toujours ce qui les importune,

Et la vanité sotte a pour eux tant d'appas,

Qu'ils se perdraient plutôt que de ne causer pas.

Oh! que les femmes sont du diable bien tentées,

Lorsqu'elles vont choisir ces têtes éventées!

Et que... Mais le voici... Cachons-nous toujours bien

Et découvrons un peu quel chagrin est le sien.

Scène 4 : HORACE, ARNOLPHE


AGNES

Je reviens de chez vous, et le destin me montre
Qu'il n'a pas résolu que je vous y rencontre,

Mais j'irai tant de fois, qu'enfin quelque moment...

ARNOLPHE
Eh, mon Dieu! n'entrons point dans ce vain compliment :
Rien ne me fâche tant que ces cérémonies ;

Et, si l'on m'en croyait, elles seraient bannies.

C'est un maudit usage et la plupart des gens

Y perdent sottement les deux tiers de leur temps.

Mettons donc sans façons.

(Il se couvre.)

Eh bien! vos amourettes?
Puis-je, seigneur Horace, apprendre où vous en êtes?

J'étais tantôt distrait par quelque vision ;

Mais depuis là-dessus j'ai fait réflexion.

De vos premiers progrès j'admire la vitesse,

Et dans l'événement mon âme s'intéresse.

AGNES

< page précédente | 38 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.