bibliotheq.net - littérature française
 

Molière - L'Avare

ELISE
Oui, je conçois assez, mon frère, quel doit être votre chagrin.

CLEANTE
Ah ! ma soeur, il est plus grand qu'on ne peut croire : car enfin peut-on rien voir de plus cruel que cette
rigoureuse épargne qu'on exerce sur nous, que cette sécheresse étrange où l'on nous fait languir ? Et que

nous servira d'avoir du bien, s'il ne nous vient que dans le temps que nous ne serons plus dans le bel âge

d'en jouir, et, si pour m'entretenir même, il faut que maintenant je m'engage de tous côtés, si je suis réduit

avec vous à chercher tous les jours le secours des marchands pour avoir moyen de porter des habits

raisonnables ? Enfin j'ai voulu vous parler pour m'aider à sonder mon père sur les sentiments où je suis ;

et, si je l'y trouve contraire, j'ai résolu d'aller en d'autres lieux avec cette aimable personne jouir de la

fortune que le ciel voudra nous offrir. Je fais chercher partout pour ce dessein de l'argent à emprunter ; et,

si vos affaires, ma soeur, sont semblables aux miennes, et qu'il faille que notre père s'oppose à nos désirs,

nous le quitterons là tous deux, et nous affranchirons de cette tyrannie où nous tient depuis si longtemps

son avarice insupportable.

ELISE
Il est bien vrai que tous les jours il nous donne de plus en plus sujet de regretter la mort de notre mère et
que...

CLEANTE
J'entends sa voix. Eloignons-nous un peu pour achever notre confidence, et nous joindrons après nos
forces pour venir attaquer la dureté de son humeur.

SCENE III - HARPAGON, LA FLECHE.

HARPAGON
Hors d'ici tout à l'heure, et qu'on ne réplique pas ! Allons, que l'on détale de chez moi, maître juré filou,
vrai gibier de potence !

LA FLECHE
, à part Je n'ai jamais rien vu de si méchant que ce maudit vieillard, et je pense, sauf correction, qu'il a le
diable au corps.

HARPAGON
Tu murmures entre tes dents?

LA FLECHE
Pourquoi me chassez-vous?

HARPAGON
C'est bien à toi, pendard, à me demander des raisons ! Sors vite, que je ne t'assomme.

LA FLECHE
Qu'est-ce que je vous ai fait ?

HARPAGON
Tu m'as fait, que je veux que tu sortes.

LA FLECHE

< page précédente | 6 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.