bibliotheq.net - littérature française
 

Molière - L'Avare

déclare, moi, que je ne quitterai point la passion que j'ai pour Mariane ; qu'il n'y a point d'extrémité où je
ne m'abandonne pour vous disputer sa conquête, et que, si vous avez pour vous le consentement d'une

mère, j'aurai d'autres secours peut-être qui combattront pour moi.

HARPAGON
Comment, pendard ! tu as l'audace d'aller sur mes brisées !

CLEANTE
C'est vous qui allez sur les miennes, et je suis le premier en date.

HARPAGON
Ne suis-je pas ton père ? et ne me dois-tu pas respect ?

CLEANTE
. Ce ne sont point ici des choses où les enfants soient obligés de déférer aux pères, et l'amour ne connaît
personne.

HARPAGON
Je te ferai bien me connaître avec de bons coups de bâton.

CLEANTE
Toutes vos menaces ne feront rien.

HARPAGON
Tu renonceras à Mariane.

CLEANTE
Point du tout.

HARPAGON
Donnez-moi un bâton tout à l'heure.

SCENE IV - MAITRE JACQUES, HARPAGON, CLEANTE.

MAITRE JACQUES
Eh ! eh ! eh ! messieurs, qu'est ceci ? à quoi songez-vous ?

CLEANTE
Je me moque de cela.

MAITRE JACQUES
, à Cléante Ah ! monsieur, doucement.

HARPAGON
Me parler avec cette impudence !

MAITRE JACQUES
, à Harpagon Ah ! monsieur, de grâce.

CLEANTE
Je n'en démordrai point.

< page précédente | 52 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.