bibliotheq.net - littérature française
 

Molière - L'Avare

MARIANE
De grâce...

CLEANTE
Point du tout.

HARPAGON
, à part Peste soit...

CLEANTE
Le voilà qui se scandalise de votre refus.

HARPAGON
, bas, à son fils Ah ! traître !

CLEANTE
Vous voyez qu'il se désespère.

HARPAGON
, bas, à son fils, en le menaçant Bourreau que tu es !

CLEANTE
Mon père, ce n'est pas ma faute. Je fais ce que je puis pour l'obliger à la garder, mais elle est obstinée.

HARPAGON
, bas, à son fils, avec emportement Pendard !

CLEANTE
Vous êtes cause, madame, que mon père me querelle.

HARPAGON
, bas, à son fils, avec les mêmes grimaces Le coquin !

CLEANTE
Vous le ferez tomber malade. De grâce, madame, ne résistez point davantage.

FROSINE
Mon Dieu, que de façons ! Gardez la bague, puisque monsieur le veut.

MARIANE
Pour ne vous point mettre en colère, je la garde maintenant, et je prendrai un autre temps pour vous la
rendre.

SCENE VIII - HARPAGON, MARlANE, FROSINE, CLEANTE, BRINDAVOINE, ELISE.

BRINDAVOINE
Monsieur, il y a là un homme qui veut vous parler.

HARPAGON
Dis-lui que je suis empêché, et qu'il revienne une autre fois.

BRINDAVOINE

< page précédente | 45 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.