bibliotheq.net - littérature française
 

Molière - L'Avare

sorte à son père ?

ELISE
Mais a-t-on jamais vu un père marier sa fille de la sorte ?

HARPAGON
C'est un parti où il n'y a rien à redire, et je gage que tout le monde approuvera mon choix.

ELISE
Et moi, je gage qu'il ne saurait être approuvé d'aucune personne raisonnable.

HARPAGON
Voilà Valère. Veux-tu qu'entre nous deux nous le fassions juge de cette affaire ?

ELISE
J'y consens.

HARPAGON
Te rendras-tu à son jugement ?

ELISE
Oui. J'en passerai par ce qu'il dira.

HARPAGON
Voilà qui est fait.

SCENE V - VALERE, HARPAGON, ELISE.

HARPAGON
Ici, Valère, Nous t'avons élu pour nous dire qui a raison de ma fille ou de moi.

VALERE
C'est vous, monsieur, sans contredit.

HARPAGON
Sais-tu bien de quoi nous parlons ?

VALERE
Non. Mais vous ne sauriez avoir tort, et vous êtes toute raison.

HARPAGON
Je veux ce soir lui donner pour époux un homme aussi riche que sage, et la coquine me dit au nez qu'elle
se moque de le prendre. Que dis-tu de cela ?

VALERE
Ce que j'en dis ?

HARPAGON
Oui.

VALERE
Eh ! eh !

< page précédente | 17 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.