bibliotheq.net - littérature française
 

M.J. Gaberel - Voltaire et les Genevois

Nous venons de présenter, bien que d'une manière rendue nécessairement fort incomplète par le cadre
restreint que nous avons adopté, les grands travaux entrepris et exécutés par Voltaire en faveur de la

tolérance. Peut-être nous reprochera-t-on d'avoir trop exalté ces efforts, sans assez pénétrer les principes

mondains qui peuvent l'avoir dirigé, comme le désir d'occuper l'Europe du bruit de sa générosité et de

l'étonner par le spectacle de son influence, comme le besoin de se mêler de tout et de primer partout,

comme enfin sa passion insatiable de louanges.

Charles Bonnet, qui se montra l'un des plus rudes adversaires de Voltaire, Charles Bonnet, qui ne lui
pardonna jamais ses railleries contre le christianisme, met les efforts de Voltaire sur le terrain qui nous

occupe, complétement à part de la généralité de ses actes, et n'étend pas à ceux-là la sévérité

d'appréciation qui lui est ordinaire; les lignes suivantes en font foi: elles ont été écrites au grand Haller, et

portent la date du 9 avril 1765 (Lettres de Bonnet, No 97)... Voltaire a fait un livre sur la tolérance qu'on

dit bon; il ne le publiera qu'après que l'affaire des malheureux Calas aura été décidée par le conseil du

roi. Le zèle de Voltaire pour ces infortunés peut couvrir une multitude d'écarts; ce zèle ne se ralentit

point, et s'ils obtiennent satisfaction, ce sera principalement à ce protecteur qu'ils le devront. Il reçoit bien

des applaudissements pour cette affaire, et il les mérite pleinement. »

A ces paroles du philosophe chrétien de Genève, qu'il nous soit permis d'ajouter que, si nous étions dans
un monde où les belles actions fussent en grande majorité dépouillées de tout motif d'intérêt humain, de

tout désir de gloire, de toute tendance secrète, dissimulée avec soin au dehors, il serait naturel de sonder

rigoureusement l'oeuvre de Voltaire et de chercher à en juger la cause première. Mais comme tel n'est pas

le cas, et qu'il n'y a que trop lieu d'appliquer aux actions pures de toute influence intéressée le fameux

rara avis in terris, nous dirons avec saint Paul: « Chacun apporte à l'édifice ses matériaux d'or, d'argent,

de bois ou de chaume. » A Dieu seul appartient de faire le grand triage des intentions et des motifs.

***

- X -

VOLTAIRE ET M. MOULTOU

Influence des Genevois sur Voltaire au sujet de ses travaux en faveur de la tolérance. - Relations de M.
Moultou avec Rousseau. - Correspondance avec Voltaire au sujet des Calas - Correspondance au sujet

des Sirven. - Lettre de M. Moultou au père du condamné La Barre. - Relations entre Moultou et son

parent Ripert de Montclar, rapporteur touchant l'expulsion des jésuites de France. - Révélations touchant

la mort de M. de Montclar et ses prétendus remords de la condamnation des jésuites. - Lettres de Voltaire

à Moultou sur les protestants du Désert. - Travaux des Genevois pour obtenir la liberté des protestants

français. - Jacob Vernet et Malesherbes.

Il y a quelques années, lorsqu'on publia les ouvrages de Dumont, plusieurs Français se refusèrent à
admettre que le publiciste genevois eût corrigé souvent les discours prononcés à la tribune par Mirabeau,

son intime ami. Je pense qu'une incrédulité analogue accueillera la thèse que je vais développer, à savoir

que les Genevois, amis de Voltaire, eurent une très-notable influence sur ses efforts en faveur de la

tolérance religieuse: cette prétention peut paraître, en effet, ambitieuse ou du moins fort nouvelle.

Il était difficile néanmoins de croire que Genève fût demeurée complétement étrangère à cette grande
oeuvre entreprise à ses portes, et qui est le couronnement des sacrifices sans nombre que depuis

quatre-vingts ans notre ville accomplissait silencieusement pour soutenir et consoler les protestants

persécutés. Isoler Genève du travail de Voltaire en faveur de la liberté de conscience serait même peu

< page précédente | 31 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.