bibliotheq.net - littérature française
 

Vingt mille lieues sous les mers

1

Jules Verne

 


I. UN ÉCUEIL FUYANT

II. LE POUR ET LE CONTRE
III. COMME IL PLAIRA À MONSIEUR
IV. NED LAND
V. À L'AVENTURE !
VI. À TOUTE VAPEUR
VII. UNE BALEINE D'ESPÈCE INCONNUE
VIII. MOBILIS IN MOBILE
IX. LES COLÈRES DE NED LAND
X. L'HOMME DES EAUX
XI. LE NAUTILUS
XII. TOUT PAR L'ÉLECTRICITÉ
XIII. QUELQUES CHIFFRES
XIV. LE FLEUVE-NOIR
XV. UNE INVITATION PAR LETTRE
XVI. PROMENADE EN PLAINE
XVII. UNE FORET SOUS-MARINE
XVIII. QUATRE MILLE LIEUES SOUS LE PACIFIQUE
XIX. VANIKORO
XX. LE DÉTROIT DE TORRÈS
XXI. QUELQUES JOURS À TERRE
XXII. LA FOUDRE DU CAPITAINE NEMO
XXIII. ÆGRI SOMNIA
XXIV. LE ROYAUME DU CORAIL

 

Premier partie

I. UN ÉCUEIL FUYANT

L'année 1866 fut marquée par un événement bizarre, un phénomène inexpliqué et inexplicable que
personne n'a sans doute oublié. Sans parler des rumeurs qui agitaient les populations des ports et

surexcitaient l'esprit public à l'intérieur des continents les gens de mer furent particulièrement émus. Les

négociants, armateurs, capitaines de navires, skippers et masters de l'Europe et de l'Amérique, officiers

des marines militaires de tous pays, et, après eux, les gouvernements des divers États des deux

continents, se préoccupèrent de ce fait au plus haut point.

En effet, depuis quelque temps, plusieurs navires s'étaient rencontrés sur mer avec « une chose énorme »
un objet long, fusiforme, parfois phosphorescent, infiniment plus vaste et plus rapide qu'une baleine.

< page précédente | 1 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.