bibliotheq.net - littérature française
 

Jules Verne - Robur le Conquerant

C'était Frycollin.

Oui! Le Nègre avait eu cette idée, qui était venue à son maître, et cette audace de le devancer, sans le
prévenir.

Mais l'heure n'était pas aux récriminations, et Uncle Prudent se disposait à chercher un refuge en quelque
partie éloignée de l'île, lorsque Phil Evans l'arrêta.

« Uncle Prudent, écoutez-moi, dit-il. Nous voilà hors des mains de ce Robur. Il est voué ainsi que ses
compagnons à une mort épouvantable. Il la mérite, soit! Mais, s'il jurait sur son honneur de ne pas

chercher à nous reprendre...

- L'honneur d'un pareil homme... »

Uncle Prudent ne put achever. Un mouvement se produisait à bord de l'Albatros. Evidemment,
l'alarme était donnée, l'évasion allait être découverte.

« A moi!... A moi!... » criait-on.

C'était l'homme de garde qui avait pu repousser son bâillon. Des pas précipités retentirent sur la
plate-forme. Presque aussitôt les fanaux lancèrent leurs projections électriques sur un large secteur.

« Les voilà!... Les voilà! » cria Tom Turner.

Les fugitifs avaient été vus.

Au même instant, par suite d'un ordre que donna Robur à voix haute, les hélices suspensives furent
ralenties et, par le câble halé à bord, l'Albatros commença à se rapprocher du sol.

En ce moment, la voix de Phil Evans se fit distinctement entendre :

« Ingénieur Robur, dit-il, vous engagez-vous sur l'honneur à nous laisser libres sur cette île ?...

- Jamais! » s'écria Robur.

Et cette réponse fut suivie d'un coup de fusil, dont la balle effleura l'épaule de Phil Evans.

« Ah! les gueux! » s'écria Uncle Prudent.

Et, son couteau à la main, il se précipita vers les roches entre lesquelles était incrustée l'ancre. L'aéronef
n'était plus qu'à cinquante pieds du sol...

En quelques secondes, le câble fut coupé, et la brise, qui avait sensiblement fraîchi, prenant de biais
l'Albatros, l'entraîna dans le nord-est, au-dessus de la mer.

XVI. Qui laissera le lecteur dans une indécision peut-être regrettable.

Il était alors minuit. Cinq ou six coups de fusil avaient encore été tirés de l'aéronef. Uncle Prudent et
Frycollin, soutenant Phil Evans, s'étaient jetés à l'abri des roches.

Ils n'avaient pas été atteints. Pour l'instant, ils n'avaient plus rien à craindre.

Tout d'abord, l'Albatros, en même temps qu'il s'écartait de l'île Chatam, fut porté à une altitude de
neuf cents mètres. Il avait fallu forcer de vitesse ascensionnelle afin de ne pas tomber en mer.

< page précédente | 96 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.