bibliotheq.net - littérature française
 

Jules Verne - Les Tribulations d'un Chinois en Chine

«Je meurs parce que je n'ai pas le courage de tenir ma promesse; mais, sois tranquille, j'ai pourvu à tout.

«Lao-Shen, un chef des Taï-ping, mon ancien compagnon, a ta lettre! Il aura la main et le coeur plus
fermes que moi pour accomplir l'horrible mission que tu m'avais fait accepter. A lui reviendra donc le

capital assuré sur ta tête, que je lui ai délégué, et qu'il touchera, lorsque tu ne seras plus!...

«Adieu! Je te précède dans la mort! A bientôt, ami! Adieu!

«WANG!»

XVI. DANS LEQUEL KIN-FO, TOUJOURS CÉLIBATAIRE, RECOMMENCE A COURIR DE
PLUS BELLE

Telle était maintenant la situation faite à Kin-Fo, plus grave mille fois qu'elle ne l'avait jamais été!

Ainsi donc, Wang, malgré la parole donnée, avait senti sa volonté se paralyser, lorsqu'il s'était agi de
frapper son ancien élève! Ainsi Wang ne savait rien du changement survenu dans la fortune de Kin-Fo,

puisque sa lettre ne le disait pas! Ainsi Wang avait chargé un autre de tenir sa promesse, et quel autre! un

Taï-ping redoutable entre tous, qui, lui, n'éprouverait aucun scrupule à accomplir un simple meurtre, dont

on ne pourrait même le rendre responsable! La lettre de Kin-Fo ne lui assurait-elle pas l'impunité, et, la

délégation de Wang, un capital de cinquante mille dollars!

«Ah! mais je commence à en avoir assez!» s'écria Kin-Fo dans un premier mouvement de colère.

Craig et Fry avaient pris connaissance de la missive de Wang.

«Votre lettre, demandèrent-ils à Kin-Fo, ne porte donc pas le 25 juin comme extrême date?

- Eh non! répondit-il. Wang devait et ne pouvait la dater que du jour de ma mort! Maintenant, ce
Lao-Shen peut agir quand il lui plaira, sans être limité par le temps!

- Oh! firent Fry-Craig, il a intérêt à s'exécuter à bref délai.

- Pourquoi?...

- Afin que le capital assuré sur votre tête soit couvert par la police et ne lui échappe pas!»

L'argument était sans réplique.

«Soit, répondit Kin-Fo. Toujours est-il que je ne dois pas perdre une heure pour reprendre ma lettre,
dussé-je la payer des cinquante mille dollars garantis à ce Lao-Shen!

- Juste, dit Craig.

- Vrai! ajouta Fry.

- Je partirai donc! On doit savoir où est maintenant ce chef Taï-ping! Il ne sera peut-être pas introuvable
comme Wang!»

En parlant ainsi, Kin-Fo ne pouvait tenir en place. Il allait et venait. Cette série de coups de massue, qui
s'abattaient sur lui, le mettaient dans un état de surexcitation peu ordinaire.

«Je pars! dit-il! je vais à la recherche de Lao-Shen! Quant à vous, messieurs, faites ce qu'il vous

< page précédente | 78 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.