bibliotheq.net - littérature française
 

Jules Verne - Les Enfants du Capitaine Grant

- Mr Burdness?» répondit John Mangles qui commençait à soupçonner la vérité.

Seulement, avait-il affaire à un fou ou à un étourdi? Cela faisait question dans son esprit, et il allait
s'expliquer catégoriquement, quand lord Glenarvan, sa femme et miss Grant remontèrent sur le pont.

L'étranger les aperçut, et s'écria:

«Ah! Des passagers! Des passagères! Parfait. J'espère, Monsieur Burdness, que vous allez me
présenter...»

Et s'avançant avec une parfaite aisance, sans attendre l'intervention de John Mangles:

«Madame, dit-il à miss Grant, miss, dit-il à lady Helena, monsieur... Ajouta-t-il en s'adressant à lord
Glenarvan.

- Lord Glenarvan, dit John Mangles.

- Mylord, reprit alors l'inconnu, je vous demande pardon de me présenter moi-même; mais, à la
mer, il faut bien se relâcher un peu de l'étiquette; j'espère que nous ferons rapidement connaissance, et

que dans la compagnie de ces dames la traversée du Scotia nous paraîtra aussi courte

qu'agréable.»

Lady Helena et miss Grant n'auraient pu trouver un seul mot à répondre. Elles ne comprenaient rien à la
présence de cet intrus sur la dunette du Duncan.

«Monsieur, dit alors Glenarvan, à qui ai-je l'honneur de parler?

- À Jacques-Éliacin-François-Marie Paganel, secrétaire de la société de géographie de Paris, membre
correspondant des sociétés de Berlin, de Bombay, de Darmstadt, de Leipzig, de Londres, de Pétersbourg,

de Vienne, de New-York, membre honoraire de l'institut royal géographique et ethnographique des Indes

orientales, qui, après avoir passé vingt ans de sa vie à faire de la géographie de cabinet, a voulu entrer

dans la science militante, et se dirige vers l'Inde pour y relier entre eux les travaux des grands

voyageurs.»

Chapitre VII. D'où vient et où va Jacques Paganel

Le secrétaire de la société de géographie devait être un aimable personnage, car tout cela fut dit avec
beaucoup de grâce. Lord Glenarvan, d'ailleurs, savait parfaitement à qui il avait affaire; le nom et le

mérite de Jacques Paganel lui étaient parfaitement connus; ses travaux géographiques, ses rapports sur

les découvertes modernes insérés aux bulletins de la société, sa correspondance avec le monde entier, en

faisaient l'un des savants les plus distingués de la France. Aussi Glenarvan tendit cordialement la main à

son hôte inattendu.

«Et maintenant que nos présentations sont faites, ajouta-t-il, voulez-vous me permettre, Monsieur
Paganel, de vous adresser une question?

- Vingt questions, mylord, répondit Jacques Paganel; ce sera toujours un plaisir pour moi de
m'entretenir avec vous.

- C'est avant-hier soir que vous êtes arrivé à bord de ce navire?

- Oui, mylord, avant-hier soir, à huit heures. J'ai sauté du caledonian-railway dans un cab,

< page précédente | 28 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.