bibliotheq.net - littérature française
 

Les Cinq Cents Millions de la Bégum

Jules Verne

 

I OU MR. SHARP FAIT SON ENTREE
II DEUX COPAINS
III UN FAIT DIVERS
IV PART A DEUX
V LA CITE DE L'ACIER
VI LE PUITS ALBRECHT
VII LE BLOC CENTRAL
VIII LA CAVERNE DU DRAGON
IX « P.P.C. »
X UN ARTICLE DE L'UNSERE CENTURIE, REVUE ALLEMANDE
XI UN DINER CHEZ LE DOCTEUR SARRASIN
XII LE CONSEIL
XIII MARCEL BRUCKMANN AU PROFESSEUR SCHULTZE, STAHLSTADT
XIV BRANLE-BAS DE COMBAT
XV LA BOURSE DE SAN FRANCISCO
XVI DEUX FRANÇAIS CONTRE UNE VILLE
XVII EXPLICATIONS A COUPS DE FUSIL
XVIII L'AMANDE DU NOYAU
XIX UNE AFFAIRE DE FAMILLE
XX CONCLUSION

I OU MR. SHARP FAIT SON ENTREE

« Ces journaux anglais sont vraiment bien faits ! » se dit à lui-même le bon docteur en se renversant dans
un grand fauteuil de cuir.

Le docteur Sarrasin avait toute sa vie pratiqué le monologue, qui est une des formes de la distraction.

C'était un homme de cinquante ans, aux traits fins, aux yeux vifs et purs sous leurs lunettes d'acier, de
physionomie à la fois grave et aimable, un de ces individus dont on se dit à première vue : voilà un brave

homme. A cette heure matinale, bien que sa tenue ne trahît aucune recherche, le docteur était déjà rasé de

frais et cravaté de blanc.

Sur le tapis, sur les meubles de sa chambre d'hôtel, à Brighton, s'étalaient le Times, le Daily
Telegraph
, le Daily News. Dix heures sonnaient à peine, et le docteur avait eu le temps de
faire le tour de la ville, de visiter un hôpital, de rentrer à son hôtel et de lire dans les principaux journaux

de Londres le compte rendu in extenso d'un mémoire qu'il avait présenté l'avant-veille au grand

Congrès international d'Hygiène, sur un « compte-globules du sang » dont il était l'inventeur.

Devant lui, un plateau, recouvert d'une nappe blanche, contenait une côtelette cuite à point, une tasse de
thé fumant et quelques-unes de ces rôties au beurre que les cuisinières anglaises font à merveille, grâce

< page précédente | 1 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.