bibliotheq.net - littérature française
 

Jules Vallès - Le Bachelier

Je le remercie.

«Ce n'est rien, rien. Mais filez vite! M. Reboul va peut-être venir et il est capable de crier au secours s'il
voit encore votre paletot!»

3. Hôtel Lisbonne

4, rue de Vaugirard.. Hôtel Lisbonne? C'est au coin de la rue Monsieur-le-Prince.

Je demande M. Royanny.

«Il n'y est pas. Qu'est-ce que vous lui voulez? Vous êtes de Nantes, peut-être?...»

La concierge qui est une gaillarde me questionne brusquement et d'affilée.

«Je ne suis pas de Nantes, mais j'ai été au collège avec lui.

- Ah! vous avez été à Nantes? Vous connaissez M. Matoussaint?

- M. Matoussaint? oui.»

Je lui conte mon histoire. C'est justement après M. Matoussaint que je cours depuis cinq heures du
matin!...

«En voilà un qui est drôle, hein! Il demeure en haut, à côté de M. Royanny - qui répond pour lui,
vous sentez bien - Matoussaint n'a pas le sou.. c'est un pané.. ça écrit

Les concierges m'ont l'air tous du même avis pour les écrivains.

«Et Matoussaint est chez lui?

- Non, mais il ne ratera pas l'heure du dîner, allez! vous le verrez rentrer avec sa canne de tambour-major
et son chapeau de jardinier quand on sonnera la soupe.»

Je vois, en effet, au bout d'un instant, par la cage de l'escalier, monter un grand chapeau sous lequel on ne
distingue personne - les ailes se balancent comme celles d'un grand oiseau qui emporte un mouton dans

les airs.

«C'est toi?...

- Matoussaint!

- Vingtras!»

Nous nous sommes jetés dans les bras l'un de l'autre et nous nous tenons enlacés.

Nous sommes enlacés.

Je n'ose pas lâcher le premier, de peur de paraître trop peu ému, et j'attends qu'il commence. Nous
sommes comme deux lutteurs qui se tâtent - lutte de sensibilité dans laquelle Matoussaint l'emporte sur

Vingtras. Matoussaint connaît mieux que moi les traditions et sait combien de temps doivent durer les

accolades; quand il faut se relever, quand il faut se reprendre. Il y a longtemps que je crois avoir été assez

ému, et Matoussaint me tient encore très serré.

< page précédente | 13 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.