bibliotheq.net - littérature française
 

Jules Renard - Poil de Carotte

Tu t'es mal lavé, il rest de la crasse à tes chevilles.

Poil de Carotte:
C'est de la terre, papa.

Monsieur Lepic:
Non, c'est de la crasse.

Poil de Carotte:
Veux-tu que je retourne, papa?

Monsieur Lepic:
Tu ôteras ça demain, nous reviendrons.

Poil de Carotte:
Veine! Pourvu qu'il fasse beau!

Il s'essuie du bout du doigt, avec les coins secs de la serviette que grand frère Félix n'as pas mouillés, et
la tête lourde, la gorge râclée, il rit aux éclats, tant son frère et M. Lepic plaisantent drôlement ses orteils

boudinés.

Honrine

Madame Lepic:
Auel âge avez-vous donc, déjà, Honorine?

Honorine:
Soixante-sept ans depuis le Toussaint, madame Lepic.

Madame Lepic:
Vous voilà vieille, ma pauvre vieille!

Honorine:
Ça ne prouve rien, quand on peut travailler. Jamais je n'ai été malade. Je crois les chevaux moins durs

que moi.

Madame Lepic:
Voulez-vous que je vous dise une chose, Honorine? Vous mourrez tout d'un coup. Quelque soir, en

revenant de la rivière, vous sentirez votre hotte plus écrasante, votre brouette plus lourde à pousser que

les autres soirs; vous tomberez à genoux entre les brancards, le nez sur votre linge mouillé, et vous serez

perdue. On vous relèvera morte.

Honrine:
Vous me faites rire, madame Lepic; n'ayez pas crainte; la jambe et le bras vont encore.

Madame Lepic:
Vous vous courbez un peu, il est vrai, mais quand le dos s'arrondit, on lave avec moins de fatigue dans

les reins. Quel dommage que votre vue baisse! Ne dites pas non, Honorine! Depuis quelque temps, je le

remarque.

Honorine:

< page précédente | 22 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.