bibliotheq.net - littérature française
 

Jean Racine - Phedre

SCENE I - HIPPOLYTE, ARICIE


ARICIE

Quoi ! vous pouvez vous taire en ce péril extrême ?
Vous laissez dans l'erreur un père qui vous aime ?

Cruel, si de mes pleurs méprisant le pouvoir,

Vous consentez sans peine à ne plus me revoir,

Partez, séparez-vous de la triste Aricie.

Mais du moins en partant assurez votre vie.

Défendez votre honneur d'un reproche honteux,

Et forcez votre père à révoquer ses voeux.

Il en est temps encor. Pourquoi, par quel caprice,

Laissez-vous le champ libre à votre accusatrice ?

Eclaircissez Thésée.

HIPPOLYTE
Hé ! que n'ai-je point dit ?
Ai-je dû mettre au jour l'opprobre de son lit ?

Devais-je, en lui faisant un récit trop sincère,

D'une indigne rougeur couvrir le front d'un père ?

Vous seule avez percé ce mystère odieux.

Mon coeur pour s'épancher n'a que vous et les Dieux.

Je n'ai pu vous cacher, jugez si je vous aime,

Tout ce que je voulais me cacher à moi-même.

Mais songez sous quel sceau je vous l'ai révélé.

Oubliez, s'il se peut, que je vous ai parlé,

Madame. Et que jamais une bouche si pure

Ne s'ouvre pour conter cette horrible aventure.

Sur l'équité des Dieux osons nous confier :

Ils ont trop d'intérêt à me justifier ;

Et Phèdre, tôt ou tard de son crime punie,

N'en saurait éviter la juste ignominie.

C'est l'unique respect que j'exige de vous.

Je permets tout le reste à mon libre courroux.

Sortez de l'sclavage où vous êtes réduite.

Osez me suivre. Osez accompagner ma fuite.

Arrachez-vous d'un lieu funeste et profané,

Où la vertu respire un air empoisonné ;

Profitez, pour cacher votre prompte retraite,

De la confusion que ma disgrâce y jette.

Je vous puis de la fuite assurer les moyens ;

Vous n'avez jusqu'ici de gardes que les miens ;

De puissants défenseurs prendront notre querelle ;

Argos nous tend les bras, et Sparte nous appelle.

A nos amis communs portons nos justes cris ;

Ne souffrons pas que Phèdre, assemblant nos débris,

Du trône paternel nous chasse l'un et l'autre,

< page précédente | 41 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.