bibliotheq.net - littérature française
 

Jean Racine - Iphigénie en Aulide

Ah ! plutôt... Mais, Doris, ou j'aime à me flatter,
Ou sur eux quelque orage est tout prêt d'éclater.

J'ai des yeux. Leur bonheur n'est pas encor tranquille.

On trompe Iphigénie. On se cache d'Achille ;

Agamemnon gémit. Ne désespérons point ;

Et, si le sort contre elle à ma haine se joint,

Je saurai profiter de cette intelligence

Pour ne pas pleurer seule et mourir sans vengeance.

ACTE III

SCÈNE PREMIÈRE - AGAMEMNON, CLYTEMNESTRE


CLYTEMNESTRE

Oui, Seigneur, nous partions. Et mon juste courroux
Laissait bientôt Achille et le camp loin de nous.

Ma fille dans Argos courait pleurer sa honte.

Mais lui-même, étonné d'une fuite si prompte,

Par combien de serments, dont je n'ai pu douter,

Vient-il de me convaincre et de nous arrêter !

Il presse cet hymen qu'on prétend qu'il diffère,

Et vous cherche, brûlant d'amour et de colère :

Prêt d'imposer silence à ce bruit imposteur,

Achille en veut connaître et confondre l'auteur.

Bannissez ces soupçons qui troublaient notre joie.

AGAMEMNON
Madame, c'est assez. Je consens qu'on le croie.
Je reconnais l'erreur qui nous avait séduits,

Et ressens votre joie autant que je le puis.

Vous voulez que Calchas l'unisse à ma famille :

Vous pouvez à l'autel envoyer votre fille.

Je l'attends. Mais avant que de passer plus loin,

J'ai voulu vous parler un moment sans témoin.

Vous voyez en quels lieux vous l'avez amenée.

Tout y ressent la guerre, et non point l'hyménée.

Le tumulte d'un camp, soldats et matelots,

Un autel hérissé de dards, de javelots,

Tout ce spectacle enfin, pompe digne d'Achille,

Pour attirer vos yeux n'est point assez tranquille,

Et les Grecs y verraient l'épouse de leur Roi

Dans un état indigne et de vous et de moi.

M'en croirez-vous ? Laissez, de vos femmes suivie,

A cet hymen, sans vous, marcher Iphigénie.

CLYTEMNESTRE
Qui ? moi ? Que, remettant ma fille en d'autres bras,

< page précédente | 24 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.