bibliotheq.net - littérature française
 

Jean Racine - Iphigénie en Aulide

Seigneur, poursuivez.

AGAMEMNON
Je ne puis.

IPHIGÉNIE
Périsse le Troyen auteur de nos alarmes !

AGAMEMNON
Sa perte à ses vainqueurs coûtera bien des larmes.

IPHIGÉNIE
Les dieux daignent surtout prendre soin de vos jours !

AGAMEMNON
Les Dieux depuis un temps me sont cruels et sourds.

IPHIGÉNIE
Calchas, dit-on, prépare un pompeux sacrifice.

AGAMEMNON
Puissé-je auparavant fléchir leur injustice !

IPHIGÉNIE
L'offrira-t-on bientôt ?

AGAMEMNON
Plus tôt que je ne veux.

IPHIGÉNIE
Me sera-t-il permis de me joindre à vos voeux ?
Verra-t-on à l'autel votre heureuse famille ?

AGAMEMNON
Hélas !

IPHIGÉNIE
Vous vous taisez ?

AGAMEMNON
Vous y serez, ma fille.
Adieu.

SCÈNE III - IPHIGÉNIE, ÉRIPHILE, DORIS


IPHIGÉNIE

De cet accueil que dois-je soupçonner ?
D'une secrète horreur je me sens frissonner.

< page précédente | 18 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.