bibliotheq.net - littérature française
 

Jean Racine - Athalie

JOAD
Je ne m'explique point ; mais, quand l'astre du jour
Aura sur l'horizon fait le tiers de son tour,

Lorsque la troisième heure aux prières rappelle,

Retrouvez-vous au temple avec ce même zèle.

Dieu pourra vous montrer, par d'importants bienfaits,

Que sa parole est stable et ne trompe jamais.

Allez : pour ce grand jour il faut que je m'apprête,

Et du temple déjà l'aube blanchit le faîte.

ABNER
Quel sera ce bienfait que je ne comprends pas ?
L'illustre Josabet porte vers vous ses pas :

Je sors et vais me joindre à la troupe fidèle

Qu'attire de ce jour la pompe solennelle.

Scène II. - JOAD, JOSABET.


JOAD

Les temps sont accomplis, princesse : il faut parler,
Et votre heureux larcin ne se peut plus celer.

Des ennemis de Dieu la coupable insolence,

Abusant contre lui de ce profond silence,

Accuse trop longtemps ses promesses d'erreur.

Que dis-je ? Le succès animant leur fureur,

Jusque sur notre autel votre injuste marâtre

Veut offrir à Baal un encens idolâtre.

Montrons ce jeune roi que vos mains ont sauvé,

Sous l'aile du Seigneur dans le temple élévé.

De nos princes hébreux il aura le courage,

Et déjà son esprit a devancé son âge.

Avant que son destin s'explique par ma voix,

Je vais l'offrir au Dieu par qui règnent les rois.

Aussitôt assemblant nos lévites, nos prêtres,

Je leur déclarerai l'héritier de leurs maîtres.

JOSABET
Sait-il déjà son nom et son noble destin ?

JOAD
Il ne répond encor qu'au nom d'Eliacin
Et se croit quelque enfant rejeté par sa mère,

A qui j'ai par pitié daigné servir de père.

JOSABET
Hélas ! de quel péril je l'avais su tirer !
Dans quel péril encore est-il prêt de rentrer !

< page précédente | 6 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.