bibliotheq.net - littérature française
 

Jean Racine - Athalie

JOAD
Achevez, dites : que vous en semble ?

JOAS
Puisse périr comme eux quiconque leur ressemble !
(Joad se prosterne à ses pieds.)

Mon père, en quel état vous vois-je devant moi ?

JOAD
Je vous rends le respect que je dois à mon roi.
De votre aïeul David, Joas, rendez-vous digne.

JOAS
Joas ? Moi ?

JOAD

, se relevant.

Vous saurez par quelle grâce insigne
D'une mère en fureur Dieu, trompant le dessein,

Quand déjà son poignard était dans votre sein,

Vous choisit, vous sauva du milieu du carnage.

Vous n'êtes pas encore échappé de sa rage :

Avec la même ardeur qu'elle voulut jadis

Perdre en vous le dernier des enfants de son fils,

A vous faire périr sa cruauté s'attache,

Et vous poursuit encor sous le nom qui vous cache.

Mais sous vos étendards j'ai déjà su ranger

Un peuple obéissant et prompt à vous venger.

Entrez, généreux chefs des familles sacrées,

Du ministère saint tour à tour honorées.

Scène III. - JOAS, JOAD, AZARIAS, ISMAEL, et les trois autres chefs des lévites.


JOAD

continue.

Roi, voilà vos vengeurs contre vos ennemis.
Prêtres, voilà le roi que je vous ai promis.

AZARIAS
Quoi ? c'est Eliacin ?

ISMAËL
Quoi ! cet enfant aimable...

JOAD
Est du roi Juda l'héritier véritable,
Dernier né des enfants du triste Okosias,

Nourri, vous le savez, sous le nom de Joas.

De cette fleur si tendre et sitôt moissonnée,

< page précédente | 43 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.