bibliotheq.net - littérature française
 

Hector Malot - En famille

«S'il en est ainsi, il n'y a pas à hésiter, il faut aller à Charonne; mais trouveras-tu ton chemin? Pense que
nous serons dans Paris.

- Il parait que c'est très facile.»

Au moment de sortir elle revint près de sa mère et se pencha vers elle:

«Il y a plusieurs voitures qui ont des bâches, on lit dessus: «Usines de Maraucourt», et au-dessous le
nom: «Vulfran Paindavoine»; sur les toiles qui couvrent les pièces de vin alignées le long du quai on lit

aussi la même inscription.

- Cela n'a rien d'étonnant.

- Ce qui est étonnant c'est de voir ces noms si souvent répétés.»

II

Quand Perrine revint prendre sa place auprès de son âne, il s'était enfoncé le nez dans la voiture de foin,
et il mangeait tranquillement comme s'il avait été devant un râtelier.

«Vous le laissez manger? s'écria-t-elle.

- J'vous crois.

- Et si le charretier se fâche?

- Faudrait pas avec moi.»

Il se mit en posture d'invectiver un adversaire, les poings sur les hanches, la tête renversée.

«Ohé, croquant!»

Mais son concours ne fut pas nécessaire pour défendre Palikare; c'était au tour de la voiture de foin d'être
sondée à coups de lance par les employés de l'octroi, et elle allait passer la barrière.

«Maintenant ça va être à vous; je vous quitte. Au revoir, mam'zelle; si vous voulez jamais avoir de mes
nouvelles, demandez Gras Double, tout le monde vous répondra.»

Les employés qui gardent les barrières de Paris sont habitués à voir bien des choses bizarres, cependant
celui qui monta dans la voiture photographique eut un mouvement de surprise en trouvant cette jeune

femme couchée; et surtout en jetant les yeux çà et là d'un rapide coup d'oeil qui ne rencontrait partout que

la misère.

«Vous n'avez rien à déclarer? demanda-t-il en continuant son examen.

- Rien.

- Pas de vin, pas de provisions?

- Rien.»

Ce mot deux fois répété était d'une exactitude rigoureuse: en dehors du matelas, de deux chaises de
paille, d'une petite table, d'un fourneau en terre, d'un appareil et de quelques ustensiles photographiques,

il n'y avait rien dans cette voiture: ni malles, ni paniers, ni vêtements.

< page précédente | 7 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.