bibliotheq.net - littérature française
 

Guy de Maupassant - Monsieur Parent et autres histoires courtes

Elle sourit: - Oh! c'est toute une histoire. Figure-toi que j'avais dans mon hôtel, porte à porte, un étudiant
en droit, mais, tu sais, un de ces étudiants qui ne font rien. Celui-là, il vivait au café, du matin au soir; et

il aimait le billard, comme je n'ai jamais vu aimer personne.

Quand j'étais seule, nous passions la soirée ensemble quelquefois. C'est de lui que j'ai eu Roger.

- Qui ça, Roger?

- Mon fils.

- Ah!

- Il me donna une petite pension pour élever le gosse, mais je pensais bien que ce garçon-là ne me
rapporterait rien, d'autant plus que je n'ai jamais vu un homme aussi fainéant, mais là, jamais. Au bout de

dix ans, il en était encore à son premier examen. Quand sa famille vit qu'on n'en pourrait rien tirer, elle le

rappela chez elle en province; mais nous étions demeurés en correspondance à cause de l'enfant. Et puis,

figure-toi qu'aux dernières élections, il y a deux ans, j'apprends qu'il a été nommé député dans son pays.

Et puis il a fait des discours à la Chambre. Vrai, dans le royaume des aveugles, comme on dit.... Mais,

pour finir, j'ai été le trouver et il m'a fait obtenir, tout de suite, un bureau de tabac comme fille de

déporté.... C'est vrai que mon père a été déporté, mais je n'avais jamais pensé non plus que ça pourrait me

servir. Bref.... Tiens, voilà Roger.

Un grand jeune homme entrait, correct, grave, poseur.

Il embrassa sur le front sa mère, qui me dit:

- Tenez, Monsieur, c'est mon fils, chef de bureau à la mairie.... Vous savez... c'est un futur sous-préfet.

Je saluai dignement ce fontionnaire, et je sortis pour gagner l'hôtel, après avoir serré, avec gravité, la
main tendue de Ça ira.

DÉCOUVERTE

Le bateau était couvert de monde. La traversée s'annonçant fort belle, les Havraises allaient faire un tour
à Trouville.

On détacha les amarres; un dernier coup de sifflet annonça le départ, et, aussitôt, un frémissement secoua
le corps entier du navire, tandis qu'on entendait, le long de ses flancs, un bruit d'eau remuée.

Les roues tournèrent quelques secondes, s'arrêtèrent, repartirent doucement; puis le capitaine, debout sur
sa passerelle, ayant crié par le porte-voix qui descend dans les profondeurs de la machine: «En route!»

elles se mirent à battre la mer avec rapidité.

Nous filions le long de la jetée, couverte de monde. Des gens sur le bateau agitaient leurs mouchoirs,
comme s'ils partaient pour l'Amérique, et les amis restés à terre répondaient de la même façon.

Le grand soleil de juillet tombait sur les ombrelles rouges, sur les toilettes claires, sur les visages joyeux,
sur l'Océan à peine remué par des ondulations. Quand on fut sorti du port, le petit bâtiment fit une courbe

rapide, dirigeant son nez pointu sur la côte lointaine entrevue à travers la brume matinale.

A notre gauche s'ouvrait l'embouchure de la Seine, large de vingt kilomètres. De place en place les
grosses bouées indiquaient les bancs de sable, et on reconnaissait au loin les eaux douces et bourbeuses

< page précédente | 80 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.