bibliotheq.net - littérature française
 

La Main Gauche

Guy de Maupassant

1889

 

ALLOUMA
I

II
HAUTOT PÈRE ET FILS
II
III
BOITELLE
L'ORDONNANCE
LE LAPIN
UN SOIR
LES ÉPINGLES
DUCHOUX
LE RENDEZ-VOUS
LE PORT
I

LA MORTE

 

 

ALLOUMA

I

Un de mes amis m'avait dit: Si tu passes par hasard aux environs de Bordj-Ebbaba, pendant ton voyage
en Algérie, va donc voir mon ancien camarade Auballe, qui est colon là-bas.

J'avais oublié le nom d'Auballe et le nom d'Ebbaba et je ne songeais guère à ce colon, quand j'arrivai
chez lui, par pur hasard. Depuis un mois je rôdais à pied par toute cette région magnifique qui s'étend

d'Alger à Cherchell, Orléansville et Tiaret. Elle est en même temps boisée et nue, grande et intime. On

rencontre, entre deux monts, des forêts de pins profondes en des vallées étroites où roulent des torrents

en hiver. Des arbres énormes tombés sur le ravin servent de pont aux Arabes, et aussi aux lianes qui

s'enroulent aux troncs morts et les parent d'une vie nouvelle. Il y a des creux, et des plis inconnus de

montagne, d'une beauté terrifiante, et des bords de ruisselets, plats et couverts de lauriers-roses, d'une

inimaginable grâce.

Mais ce qui m'a laissé au coeur les plus chers souvenirs en cette excursion, ce sont les marches de
l'après-midi le long des chemins un peu boisés sur ces ondulations des côtes d'où l'on domine un

immense pays onduleux et roux depuis la mer bleuâtre jusqu'à la chaîne de l'Ouarsenis qui porte sur ses

faîtes la forêt de cèdres de Teniet-el-Haad.

< page précédente | 1 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.