bibliotheq.net - littérature française
 

Gaston Tissandier - En Ballon! Pendant le Siège de Paris

Le Galilee a ete pris par les Prussiens, qui se sont empares de l'aeronaute et des depeches. Le
passager M. Etienne Antonin a pu s'echapper des ennemis.

23e Ascension. 6 novembre. - La Ville de Chateaudun (2,000 met. cub.). Aeronaute:
Bosc, negociant. - Pas de passager. Depeches: 455 kil. Pigeons: 6. Depart: gare du Nord, 9h. 45m.

Arrivee: Reclainville, pres Voives, 5h. s.

Le lendemain du depart de ce ballon, on recevait, par pigeon, la depeche suivante de l'aeronaute:

"Prussiens tire sur ballon jusqu'a deux heures et demie sans me toucher. Descente heureuse a
Reclainville, a cinq heures et demie soir. Remis toutes depeches bureau Voives. Dirige sur Vendome ou

je suis arrive a neuf heures du matin. Transmis immediatement par telegraphe depeches officielles a

destination. Prussiens Orleans, Chartres. Quartier general, Patay. Bonne garde faite par nos troupes et

francs-tireurs avec artillerie. L'ennemi vient requisitionner a Chateaudun tous les jours. Repousse de cette

ville par francs-tireurs, qui ont fait quarante tues et autant de prisonniers. Ballon monte par un marin et

un voyageur a ete pris par les Prussiens qui ont fait tout prisonnier."

24e Ascension. 8 novembre. - La Gironde (2,000 m. cub.). Aeronaute: Gallay, marin. -
Passagers: MM. Herbaut, Gambes et Barry. Depeches: 60 kil. Depart: gare d'Orleans, 8h. 20 matin.

Arrivee: Granville (Eure), 3h. 40 soir.

TROISIEME BALLON PRISONNIER.

25e et 26e Ascensions. 12 novembre. 1 deg. Le Daguerre (2,000 met. cub.). Aeronaute:
Jubert, marin. - Passagers: MM. Pierrou, ingenieur, et Nobecourt, proprietaire de pigeons. Depeches: 260

kil. Pigeons: 30. Depart: gare d'Orleans, 9h. 45 matin. Arrivee: Ferrieres (Seine-et-Marne).

2 deg. Le Niepce (2,000 met. cub.). Aeronaute: Pugano, marin. - Passagers: MM. Dagron,
Fernique, Poisot et Gnochi. Depart: gare d'Orleans, 9h. 15 matin. Arrivee: Vitry (Seine-et-Marne), 2h. 30

soir.

Cet aerostat emportait des appareils de photographie qui ont servi a la preparation des depeches attachees
aux pigeons voyageurs.

La descente s'est operee non loin des Prussiens, et le sauvetage des caisses d'appareil n'a pas dure moins
de huit jours.

Le Niepce et le Daguerre, partis le meme jour, ont tous deux couru de grandes peripeties.
Le premier ballon, descendu a Ferrieres, a ete poursuivi par les Prussiens et fait prisonnier.

Les deux ballons ont fait route ensemble au-dessus des nuages. Les voyageurs des deux nacelles ont pu
echanger des signaux dans les airs. Les passagers du Niepce ont vu le Daguerre atterrir;

ils ont apercu les Prussiens qui se jetaient a sa rencontre pour s'en emparer!

II. Suite des voyages de novembre. - Les ascensions nocturnes. - Naufrages aeriens. - Voyage
extraordinaire de Paris en Norwege. - Descente a Belle-Isle-en-Mer. - Les soixante-quatre ballons du

siege.

Trois ballons venaient d'etre captures dans un espace de temps tres-restreint: on se demandait si la poste
aerienne n'allait pas rencontrer des obstacles imprevus qu'il fallait a tout prix surmonter pour eviter de

nouvelles captures, pour sauvegarder les aeronautes, ces uniques messagers de Paris assiege. On venait

< page précédente | 94 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.