bibliotheq.net - littérature française
 

Gaston Tissandier - En Ballon! Pendant le Siège de Paris

"Mais voila la nuit qui couvre de son manteau le ciel et la campagne. Il faut songer a revenir a terre,
regagner le plancher des braves defenseurs de la patrie. Nous voyons accourir des paysans qui nous

crient a tue-tete: "Il n'y a pas de Prussiens ici! Vous etes pres de Nogent-sur-Seine, a Montpothier;

descendez vite!" Tous ces cris nous decident enfin, et nous tombons pour ainsi dire dans les bras de nos

braves amis sans aucune secousse."

"Grace a leur aide obligeante, a celle de leur cure, dont nous ne saurions oublier l'accueil touchant, nous
emportons vivement depeches et ballon. "Les Prussiens ne sont pas loin, disent-ils; ils vous ont vu

descendre, et peuvent vous surprendre. Allez-vous-en au plus vite." C'est ce que nous nous empressons

de faire, et nous arrivons chez le sous-prefet de Nogent, M. Ebling. Une reception enthousiaste nous est

offerte; nous le quittons bientot, ne voulant pas perdre un seul instant pour gagner Tours, ou notre devoir

nous appelle."

"Nous sommes obliges de faire un detour immense, de passer par Troyes, Dijon, Nevers, Bourges, pour
arriver enfin a bon port."

A peine nous sommes-nous retrouves, mon frere et moi, que nous ne parlons plus que du retour a Paris, -
notre enthousiasme partage se multiplie par deux, nous voudrions deja etre en l'air!

Comme certains details d'organisation pour le retour aerien ne marchent pas a mon gre, je me decide a
demander une entrevue a M. Gambetta. J'arrive au ministere, ou je suis recu par M. Cavalie, dit

Pipe-en-Bois,
chef du cabinet. Il m'introduit aupres de M. le Ministre de l'interieur et de la guerre,
qui m'accueille avec une bonne grace pleine d'affabilite. M. Gambetta me felicite sur mes projets, et

m'apprend que M. Steenackers, nomme directeur des telegraphes et des postes, se chargera du service des

ballons. Puis, prenant un papier, il y ecrit ces mots:

"Je prie M. Steenackers d'activer le projet si courageux de M. Tissandier."

M. Gambetta me serre la main et me congedie en me disant d'un ton dictatorial: "Bonne chance et bon
vent!"

Depuis ce jour, tous les chemins nous ont ete ouverts pour activer nos Projets!

III. Lettres pour Paris par ballon monte. - Le bon vent souffle a Chartres. - Cernes par les Prussiens!
- Evasion nocturne. - L'hotel du Paradis. - Allons chercher le vent!

Du 15 octobre au 1er novembre.

Cependant, la nouvelle de la construction d'un ballon s'est repandue a Tours; comme nous ne voulons pas
renseigner l'ennemi sur nos projets, nous nous gardons bien de rien publier a cet egard; aussi

l'imagination du public se livre-t-elle a toutes les fantaisies. Les mieux renseignes pretendent que l'on

construit un ballon dirigeable, qui, a coup sur, va rentrer a Paris. L'apparition au bureau du telegraphe

d'une vaste boite aux lettres avec cette inscription: LETTRES POUR PARIS PAR BALLON MONTE,

accredite singulierement cette maniere de voir; j'ai beau dire partout que nous voulons seulement essayer

un voyage perilleux, incertain, que la reussite est douteuse, personne ne veut ajouter foi a cette opinion.

On se repete de toutes parts: Un ballon va partir pour Paris, il va rentrer a Paris. Comment? On l'ignore,

mais on oublie que les deux mots tentative et succes sont souvent separes par un abime; l'esprit humain

est ainsi fait qu'il croit toujours ce qu'il desire, et souvent, sans reflexion, il se plait a transformer le projet

en fait accompli.

< page précédente | 17 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.