bibliotheq.net - littérature française
 

Émile Zola - La Bête humaine

Vivement, M. Denizet s'était remis à son bureau, pour la lire avec attention, oubliant les trois témoins.
C'était la lettre du ministère, les avis qu'il aurait dû avoir la patience d'attendre, avant de pousser de

nouveau l'instruction. Et ce qu'il lisait devait rabattre de son triomphe, car son visage peu à peu se glaçait,

reprenait sa morne immobilité. A un moment, il leva la tête, jeta un coup d'oeil oblique sur les Roubaud,

comme si leur souvenir lui fût revenu, à une des phrases. Ceux-ci, perdant leur courte joie, retombés à

leur malaise, se sentaient repris. Pourquoi donc les avait-il regardés? Avait-on, à Paris, retrouvé les trois

lignes d'écriture, ce billet maladroit dont la peur les hantait? Séverine connaissait bien M.

Camy-Lamotte, pour l'avoir souvent vu chez le président, et elle savait qu'il était chargé de mettre en

ordre les papiers du mort. Un regret cuisant torturait Roubaud, celui de ne s'être pas avisé d'envoyer à

Paris sa femme, qui aurait fait des visites utiles, qui se serait tout au moins assuré la protection du

secrétaire général, dans le cas où la Compagnie, ennuyée des mauvais bruits, songerait à le destituer. Et

tous deux ne quittaient plus du regard le juge, sentant leur inquiétude croître à mesure qu'ils le voyaient

s'assombrir, visiblement déconcerté par cette lettre, qui dérangeait toute sa bonne besogne de la journée.

Enfin, M. Denizet lâcha la lettre, et il demeura un moment absorbé, les yeux ouverts sur les Roubaud et
sur Jacques. Puis, se résignant, se parlant haut à lui-même:

- Eh bien! on verra, on reprendra tout ça... Vous pouvez vous retirer.

Mais, comme les trois sortaient, il ne put résister au besoin de savoir, d'éclaircir le point grave qui
détruisait son nouveau système, bien qu'on lui recommandât de ne plus rien faire, sans une entente

préalable.

- Non, vous, restez un instant, j'ai encore une question à vous poser.

Dans le couloir, les Roubaud s'arrêtèrent. Les portes étaient ouvertes, et ils ne pouvaient partir: quelque
chose les retenait là, l'angoisse de ce qui se passait dans le cabinet du juge, l'impossibilité physique de

s'en aller, tant qu'ils n'apprendraient pas de Jacques la question qu'on lui posait encore. Ils revinrent, ils

piétinèrent, les jambes cassées. Et ils se retrouvèrent côte à côte sur la banquette, où ils avaient attendu

des heures déjà, ils s'y alourdirent, silencieux.

Lorsque le mécanicien reparut, Roubaud se leva, péniblement.

- Nous vous attendions, nous retournerons à la gare ensemble... Eh bien?

Mais Jacques détournait la tête, embarrassé, comme s'il voulait éviter le regard de Séverine, fixé sur lui.

- Il ne sait plus, il patauge, dit-il enfin. Voilà, maintenant, qu'il m'a demandé s'ils n'étaient pas deux à
faire le coup. Et, comme j'ai parlé, au Havre, d'une masse noire pesant sur les jambes du vieux, il m'a

questionné là-dessus... Lui semble croire que ce n'était que la couverture. Alors, il a envoyé chercher la

couverture, et il a fallu me prononcer... Mon Dieu! oui, c'était la couverture, peut-être.

Les Roubaud frémissaient. On était sur leur trace, un mot de ce garçon pouvait les perdre. Il savait
sûrement, il finirait par causer. Et tous trois, la femme entre les deux hommes, quittaient en silence le

Palais de justice, lorsque le sous-chef reprit, dans la rue:

- A propos, camarade, ma femme va être forcée d'aller passer un jour à Paris, pour des affaires. Vous
serez bien gentil de la piloter, si elle a besoin de quelqu'un.

V

< page précédente | 70 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.