bibliotheq.net - littérature française
 

Émile Zola - L'Argent

l'envoyait en éclaireur.

" Il n'y a plus rien " , répondit brutalement Saccard. Elle sentit qu'elle n'en apprendrait pas davantage,
qu'il serait imprudent de tenter quelque chose. Aussi, ce jour-là, sans lui laisser le temps de la pousser

dehors, fit-elle d'elle-même un pas vers la porte.

" Pourquoi ne me demandez-vous pas des actions pour vous ? " reprit- il, voulant être blessant.

De sa voix zézayante, sa voix pointue qui avait l'air de se moquer, elle répondit :

" Oh ! moi, ce n'est pas mon genre d'opérations... Moi, j'attends. "

Et, à cette minute, ayant aperçu le vaste sac de cuir usé, qui ne la quittait point, il fut traversé d'un frisson.
Un jour où tout avait marché à souhait, le jour où il était si heureux de voir naître enfin la maison de

crédit tant désirée, est-ce que cette vieille coquine allait être la fée mauvaise, celle qui jette un sort sur les

princesses au berceau ? Il le sentait plein de valeurs dépréciées, de titres déclassés, ce sac qu'elle venait

promener dans les bureaux de sa banque naissante ; il croyait comprendre qu'elle menaçait d'attendre

aussi longtemps qu'il serait nécessaire, pour y enterrer à leur tour ses actions à lui, quand la maison

croulerait. C'était le cri du corbeau qui part avec l'armée en marche, la suit jusqu'au soir du carnage, plane

et s'abat, sachant qu'il y aura des morts à manger.

" Au revoir, monsieur " , dit la Méchain en se retirant, essoufflée et très polie.

V

Un mois plus tard, dans les premiers jours de novembre, l'installation de la Banque universelle n'était pas
terminée. Il y avait encore des menuisiers qui posaient des boiseries, des peintres qui achevaient de

mastiquer l'énorme toiture vitrée dont on avait couvert la cour.

Cette lenteur venait de Saccard, qui, mécontent de la mesquinerie de l'installation, prolongeait les travaux
par des exigences de luxe ; et, ne pouvant repousser les murs, pour contenter son continuel rêve de

l'énorme, il avait fini par se fâcher et par se décharger sur Mme Caroline du soin de congédier enfin les

entrepreneurs. Celle-ci surveillait donc la pose des derniers guichets. Il y avait un nombre de guichets

extraordinaire ; la cour, transformée hall central, en était entourée : guichets grillagés, sévères et dignes,

surmontés de belles plaques de cuivre, portant les indications en lettres noires. En somme,

l'aménagement, bien que réalisé dans un local un peu étroit, était d'une disposition heureuse : au

rez-de-chaussée, les services qui devaient être en relation suivie avec le public, les différentes caisses, les

émissions, toutes les opérations courantes de banque ; et, en haut, le mécanisme en quelque sorte

intérieur, la direction, la correspondance, la comptabilité, les bureaux du contentieux et du personnel. Au

total, dans un espace si resserré, s'agitaient là plus de deux cent employés. Et ce qui frappait déjà, en

entrant, même au milieu de la bousculade des ouvriers, finissant de taper leurs clous, c'était cet air de

sévérité, un air de probité antique, fleurant vaguement la sacristie, qui provenait sans doute du local, de

ce vieil hôtel humide et noir, silencieux, à l'ombre des arbres du jardin voisin. On avait la sensation de

pénétrer dans une maison dévote.

Un après-midi, revenant de la Bourse, Saccard lui-même eut cette sensation, qui le surprit. Cela le
consola des dorures absentes. Il témoigna de son contentement à Mme Caroline.

" Eh bien, tout de même, pour commencer, c'est gentil. On a l'air en famille, une vraie petite chapelle.
Plus tard, on verra... Merci, ma belle amie, de la peine que vous vous donnez, depuis que votre frère est

< page précédente | 79 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.