bibliotheq.net - littérature française
 

Émile Zola - Germinal

soixante centimètres. Heureusement, le jeune homme était mince, car, maladroit encore, il s'y hissait avec
une dépense inutile de muscles, aplatissant les épaules et les hanches, avançant à la force des poignets,

cramponné aux bois. Quinze mètres plus haut, on rencontra la première voie secondaire; mais il fallut

continuer, la taille de Maheu et consorts était la sixième voie, dans l'enfer, ainsi qu'ils disaient; et, de

quinze mètres en quinze mètres, les voies se superposaient, la montée n'en finissait plus, à travers cette

fente qui raclait le dos et la poitrine. Etienne râlait, comme si le poids des roches lui eût broyé les

membres, les mains arrachées, les jambes meurtries, manquant d'air surtout, au point de sentir le sang lui

crever la peau. Vaguement, dans une voie, il aperçut deux bêtes accroupies, une petite, une grosse, qui

poussaient des berlines: c'étaient Lydie et la Mouquette, déjà au travail. Et il lui restait à grimper la

hauteur de deux tailles! La sueur l'aveuglait, il désespérait de rattraper les autres, dont il entendait les

membres agiles frôler le roc d'un long glissement.

- Courage, ça y est! dit la voix de Catherine.

Mais, comme il arrivait en effet, une autre voix cria du fond de la taille:

- Eh bien! quoi donc? est-ce qu'on se fout du monde...? J'ai deux kilomètres à faire de Montsou, et je suis
là le premier!

C'était Chaval, un grand maigre de vingt-cinq ans, osseux, les traits forts, qui se fâchait d'avoir attendu.
Lorsqu'il aperçut Etienne, il demanda, avec une surprise de mépris:

- Qu'est-ce que c'est que ça?

Et, Maheu lui ayant conté l'histoire, il ajouta entre les dents:

- Alors, les garçons mangent le pain des filles!

Les deux hommes échangèrent un regard, allumé d'une de ces haines d'instinct qui flambent subitement.
Etienne avait senti l'injure, sans comprendre encore. Un silence régna, tous se mettaient au travail.

C'étaient enfin les veines peu à peu emplies, les tailles en activité, à chaque étage, au bout de chaque

voie. Le puits dévorateur avait avalé sa ration quotidienne d'hommes, près de sept cents ouvriers, qui

besognaient à cette heure dans cette fourmilière géante, trouant la terre de toutes parts, la criblant ainsi

qu'un vieux bois piqué des vers. Et, au milieu du silence lourd, de l'écrasement des couches profondes, on

aurait pu, l'oreille collée à la roche, entendre le branle de ces insectes humains en marche, depuis le vol

du câble qui montait et descendait la cage d'extraction, jusqu'à la morsure des outils entamant la houille,

au fond des chantiers d'abattage.

Etienne, en se tournant, se trouva de nouveau serré contre Catherine. Mais, cette fois, il devina les
rondeurs naissantes de la gorge, il comprit tout d'un coup cette tiédeur qui l'avait pénétré.

- Tu es donc une fille? murmura-t-il, stupéfait.

Elle répondit de son air gai, sans rougeur:

- Mais oui... Vrai! tu y as mis le temps!

I, IV

Les quatre haveurs venaient de s'allonger les uns au-dessus des autres, sur toute la montée du front de
taille. Séparés par les planches à crochets qui retenaient le charbon abattu, ils occupaient chacun quatre

< page précédente | 21 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.