bibliotheq.net - littérature française
 

Émile Gaboriau - Les gens de bureau

L'EMPLOYÉ FORT DE SES DROITS est l'avocat consultant du bureau; il donne des conseils aux
collègues et voudrait qu'une chambre syndicale de commis contrebalançât le pouvoir absolu du ministre.

On lui reprochait un jour de voler l'Administration en ne travaillant pas:

- On me paye, je donne mon temps, répondit-il fièrement, on n'a rien à exiger de plus.

* * * * *

L'EMPLOYÉ QUI REÇOIT MAL LE PUBLIC est pénétré de son importance. Il traite les administrés du
haut de son pupitre. C'est dans le bureau de cet employé qu'un jour entra le ministre lui-même; il ne le

connaissait pas, le reçut très-mal, et finit par l'envoyer promener. Le soir même ce bureaucrate incongru

était congédié. Malheureusement on l'a remplacé depuis, et il y a longtemps que le ministre ne s'est

promené incognito.

* * * * *

L'EMPLOYÉ ANCIEN SOUS-OFFICIER tient sa canne comme un sabre et se coiffe le chapeau sur
l'oreille; ne dit pas: «je vais déjeuner,» mais «je vais manger la soupe,» appelle l'heure de la sortie «la

retraite» et le ministère «la caserne;» écrit supérieurement la bâtarde et débauche les autres sous prétexte

d'aller boire la goutte.

C'est du reste ce qu'on appelle un bon garçon. Et voici un feuillet arraché au livre de sa dépense
mensuelle:

JANVIER 1862.

Chambre 9fr.50c.

Cordonnier et tailleur 14 00

Blanchissage 1 15

Pension 85 00

Tabac 20 00

Absinthe, petits verres et autres 70 35

Total égal 150fr.00c.

* * * * *

L'EMPLOYÉ QUI A DÉPASSÉ LA LIMITE D'AGE passe sa vie à lutter contre son extrait de naissance.

L'administration, qui n'est pas encore entrée dans les idées de M. Flourens, met à la retraite les employés
qui ont plus de soixante-douze ans.

Le bureaucrate qui a franchi cette limite cherche continuellement à réparer des ans l'irréparable outrage;
il affecte, pour faire croire à sa jeunesse, les airs d'un jouvenceau étourdi.

Il n'est sorte de ruses qu'il ne déploie.

< page précédente | 87 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.