bibliotheq.net - littérature française
 

Émile Gaboriau - Les gens de bureau

D. - Pourquoi dites-vous que vous ne le connaîtrez probablement jamais?

R. - Parce que nous ne fréquentons pas les mêmes sociétés.

D. - Quels sont vos devoirs envers monsieur le ministre?

R. - Je dois être très-raide avec lui, afin de lui inspirer la plus haute idée de l'Administration.

D. - Pourquoi lui inspirer la plus haute idée de l'Administration?

R. - Afin que le pays ne soit jamais induit en tentation de diminuer le nombre des emplois.

D. - Qu'est-ce qu'un emploi?

R. - Une grâce d'état qui permet de traverser, en paix avec sa conscience et son estomac, cette vallée de
larmes qu'on appelle la vie.

D. - Tout le monde peut-il remplir un emploi?

R. - Non.

D. - Que faut-il pour cela?

R. - Une commission.

D. - Qu'entendez-vous par une commission?

R. - La commission est une feuille de papier revêtue du sceau officiel qui donne le pouvoir pour faire les
fonctions bureaucratiques et la grâce pour les exercer dignement.

D. - D'où vient ce pouvoir?

R. - De Son Excellence qui le transmet à ses Directeurs avec faculté de le communiquer aux autres.

D. - Comment ce pouvoir se transmet-il de Son Excellence jusqu'au dernier employé?

R. - Ce pouvoir se transmet comme il s'est transmis en tout temps, par une succession qui n'a point été
interrompue et qui continuera dans les bureaux jusqu'à la consommation des siècles.

D. - En quelle disposition doit-on recevoir sa commission?

R. - Il y a quatre principales dispositions pour recevoir sa commission.

D. - Quelle est la première?

R. - La première est d'être en état de grâce.

D. - Quelle est la seconde?

R. - La seconde est d'y être appelé et de ne s'y pas ingérer de soi-même.

D. - Quelle est la troisième?

R. - La troisième est d'être irréprochable dans son écriture.

< page précédente | 106 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.