bibliotheq.net - littérature française
 

Denis Diderot - Les Bijoux Indiscrets

- Vous en étiez à l'instrument dont le menuisier faisait bruire l'air...

- Il m'applique sur les épaules un coup du revers de son bras droit, mais un coup si furieux, que j'en suis
renversé sur le ventre ; et voilà ma chemise troussée, un autre derrière en l'air ; et le redoutable Anofore

qui me menace de la pointe de son outil ; et me dit : " Demande grâce, maroufle ; demande grâce, ou je

t'en fais deux... " Aussitôt je sentis le froid de la mèche du vilebrequin. L'horreur me saisit ; je m'éveille ;

et depuis, je me crois deux trous au cul. "

Ces deux interlocuteurs, ajouta le sultan, se mirent alors à se moquer l'un de l'autre. " Ah, ah, ah, il a
deux trous au cul !

- Ah, ah, ah, c'est l'étui de tes deux nez ! "

Puis se tournant gravement vers l'assemblée, il dit : " Et vous, pontifes, et vous ministres des autels, vous
riez aussi ! et quoi de plus commun que de se croire deux nez au visage, et de se moquer de celui qui se

croit deux trous au cul ? "

Puis, après un moment de silence, reprenant un air serein, et s'adressant aux chefs de la secte, il leur
demanda ce qu'ils pensaient de sa vision.

" Par Brahma, répondirent-ils, c'est une des plus profondes que le ciel ait départies à aucun prophète.

- Y comprenez-vous quelque chose ?

- Non, seigneur.

- Que pensez-vous de ces deux interlocuteurs ?

- Que ce sont deux fous.

- Et s'il leur venait en fantaisie de se faire chefs de parti, et que la secte des deux trous au cul se mit à
persécuter la secte aux deux nez ?... " Le pontife et les prêtres baissèrent la vue ; et Mangogul dit : " Je

veux que mes sujets vivent et meurent à leur mode. Je veux que le penum leur soit appliqué ou sur la

bouche, ou au derrière, comme il plaira à chacun d'eux ; et qu'on ne me fatigue plus de ces

impertinences. "

Les prêtres se retirèrent ; et au synode qui se tint quelques mois après, il fut déclaré que la vision de
Mangogul serait insérée dans le recueil des livres canoniques, qu'elle ne dépara pas.

CHAPITRE XVII. LES MUSELIÈRES.

Tandis que les brahmines faisaient parler Brahma, promenaient les Pagodes, et exhortaient les peuples à
la pénitence, d'autres songeaient à tirer parti du caquet des bijoux.

Les grandes villes fourmillent de gens que la misère rend industrieux. Ils ne volent ni ne filoutent ; mais
ils sont aux filous, ce que les filous sont aux fripons. Ils savent tout, ils font tout, ils ont des secrets pour

tout ; ils vont et viennent, ils s'insinuent. On les trouve à la ville, au palais, à l'église, à la comédie, chez

les courtisanes, au café, au bal, à l'opéra, dans les académies ; ils sont tout ce qu'il vous plaira qu'ils

soient. Sollicitez-vous une pension, ils ont l'oreille du ministre. Avez-vous un procès, ils solliciteront

pour vous. Aimez-vous le jeu, ils sont croupiers ; la table, ils sont chef de loge ; les femmes, ils vous

< page précédente | 33 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.