bibliotheq.net - littérature française
 

Comtesse de Ségur - Un bon petit diable

«Juliette! je t'aime! Je ne puis faire grand chose pour toi, mais ce que je fais, c'est avec bonheur, avec
amour, comme je le ferais pour ma fille, pour mon enfant. Tu es tout pour moi en ce monde, tout! Jamais

je ne te quitterai; je prie Dieu qu'il me permette de te survivre, pour que j'adoucisse les misères de ta vie

jusqu'à ton dernier soupir!»

Charles ne disait plus rien; il pleurait tout bas et il réfléchissait; tous les bons sentiments de son coeur se
réveillaient en lui, et il comparait ses emportements, ses désirs de vengeance, son orgueil avec la

douceur, la charité, l'humilité de Juliette.

«Juliette, dit-il en essuyant ses larmes, je veux devenir bon comme toi; tu m'aideras, n'est-ce pas? Je vais
rentrer; je tâcherai de t'imiter... Pourvu que cette méchante femme ne me force pas à redevenir méchant

comme elle!

Juliette: - Demande au bon Dieu de te venir en aide, mon pauvre Charles; il t'exaucera. Au revoir, mon
ami!

Charles: - Au revoir, Juliette; au revoir, Marianne. Cet après-midi. j'espère.»

Charles sortit tout ému et formant d'excellentes résolutions; nous allons voir si son naturel emporté,
développé encore par la méchanceté de sa cousine Mac-Miche, peut être contenu par la volonté forte et

vraie qu'il manifestait à Juliette.

VII. NOUVELLE ET SUBLIME INVENTION DE CHARLES

Charles rentra... Après avoir quitté l'intérieur doux et paisible de ses jeunes cousines, il rentra dans celui
tout différent de Mme Mac'Miche. Betty le reçut d'un air effaré.

«Vite, vite, Charlot, ta cousine te cherche, t'attend; je l'entends aller, venir, ouvrir sa fenêtre; monte vite.»

Charles soupira et monta lentement, les yeux et la tête baissés, bien décidé à ce contenir et à ne pas
s'emporter. Au haut de l'escalier l'attendait Mme Mac'Miche, les yeux brillants de colère. Mais quand

Charles leva la tête, quand elle vit la trace de ses larmes, sa physionomie exprima une joie féroce; et, au

lieu de le gronder et de le battre, elle se borna à le pousser rudement en lui disant:

«Dépêche-toi donc; tu avances comme une tortue. Ah! ah! monsieur a enfin les yeux rouges! Tu ne diras
pas cette fois que tu n'as pas pleuré?

Charles: - Je suis fâché, ma cousine, de vous enlever la satisfaction de m'avoir fait pleurer, répondit
Charles dont les yeux et le teint commençaient à s'animer; j'ai pleuré, il est vrai, mais ce n'est pas de la

douleur que m'ont causée vos coups; j'ai pleuré d'attendrissement, de tendresse, d'admiration!

- Pour moi! s'écria Mme Mac'Miche fort surprise.

Charles: - Pour vous? Oh! ma cousine!»

Et Charles sourit ironiquement.

Madame Mac'Miche, piquée: - Je m'étonnais aussi qu'un mauvais garnement comme toi pût avoir un bon
sentiment dans le coeur.

Charles, ironiquement: - Ma cousine, je suis juste, et il ne serait pas juste de vous ennuyer d'une
tendresse que vous ne recherchez pas et qui n'a pas de raison d'exister.

< page précédente | 26 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.