bibliotheq.net - littérature française
 

Comtesse de Ségur - Pauvre Blaise

LE COMTE, d'une voix émue

Pauvre Blaise! Quel oubli de lui-même, et quel courage! Il le puise dans sa grande confiance et dans sa
parfaite soumission à toutes les volontés du bon Dieu... Quel bel exemple nous donne cet enfant!»

Le comte resta quelques minutes silencieux près du lit de Blaise. Avant de le quitter, il effleura de ses
lèvres son front pâle, bénit l'enfant dans son sommeil, et recommanda à Anfry de lui faire savoir, au

réveil de Blaise, comment il se trouvait.

XX. L'EPREUVE

Le comte entra au salon, où il trouva la comtesse et les enfants; il leur raconta l'accident du pauvre
Blaise, ses souffrances et son courage pour dissimuler son mal et pour subir l'opération. Hélène et Jules

se désolaient et ne pouvaient s'empêcher d'exprimer le vif désir de le soigner et de le distraire pendant sa

réclusion, et leur amer chagrin de ne pouvoir satisfaire à ce voeu de leur coeur.

La comtesse n'avait rien dit; la tête baissée sur son ouvrage, elle avait semblé impassible au récit de son
mari et aux lamentations de ses enfants.

«Hélène, dit-elle en relevant la tête, prends du papier, une plume et de l'encre pour écrire une lettre sous
ma dictée.»

Quoique Hélène ne fût guère en train de faire la correspondance de sa mère, elle obéit sans hésiter.

HÉLÈNE

Je suis prête, maman.

LA COMTESSE, dictant

«Mon cher Blaise...»

Hélène relève la tête vivement, Jules saute de dessus sa chaise, le comte regarde sa femme avec surprise.

LA COMTESSE

As-tu écrit: «Mon cher Blaise»?

HÉLÈNE

Non, maman; j'ai été surprise...

LA COMTESSE, avec calme

Ecris et n'interromps pas, si tu peux.

«Mon cher Blaise, papa nous a raconté ton accident et ton courage; Jules et moi, nous sommes si tristes
de te savoir souffrant, que nous ne résistons plus au désir de te voir...»

Hélène quitte encore sa plume et regarde sa mère d'un air ébahi; Jules reste debout, l'oeil fixe, l'oreille
tendue; le comte, extrêmement surpris et non moins intrigué, ne quitte pas sa femme des yeux.

LA COMTESSE

< page précédente | 106 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.