bibliotheq.net - littérature française
 

Pierre Choderlos de Laclos - Les Liaisons dangereuses

LETTRE CLIV
LETTRE CLV
LETTRE CLVI
LETTRE CLVII
LETTRE CLVIII
LETTRE CLIX

LETTRE CLX
LETTRE CLXI

LETTRE CLXII
LETTRE CLXIII

LETTRE CLXIV
LETTRE CLXV
LETTRE CLXVI
LETTRE CLXVII
LETTRE CLXVIII

LETTRE CLXIX
LETTRE CLXX
LETTRE CLXXI
LETTRE CLXXII
LETTRE CLXXIII
LETTRE CLXXIV
LETTRE CLXXV

PREMIÈRE PARTIE

LETTRE PREMIÈRE

CÉCILE DE VOLANGES

À SOPHIE CARNAY

aux Ursulines de...

Tu vois, ma bonne amie, que je te tiens parole, et que les bonnets et les pompons ne prennent pas tout
mon temps; il m'en restera toujours pour toi. J'ai pourtant vu plus de parures dans cette seule journée que

dans les quatre ans que nous avons passés ensemble; et je crois que la superbe Tanville aura plus de

chagrin à ma première visite, où je compte bien la demander, qu'elle n'a cru nous en faire toutes les fois

qu'elle est venue nous voir in fiocchi.

Maman m'a consultée sur tout; elle me traite beaucoup moins en pensionnaire que par le passé. J'ai une
Femme de chambre à moi; j'ai une chambre et un cabinet dont je dispose, et je t'écris à un Secrétaire très

joli, dont on m'a remis la clef, et où je peux renfermer tout ce que je veux. Maman m'a dit que je la

verrais tous les jours à son lever; qu'il suffisait que je fusse coiffée pour dîner, parce que nous serions

toujours seules, et qu'alors elle me dirait chaque jour l'heure où je devrais l'aller joindre l'après-midi. Le

reste du temps est à ma disposition, et j'ai ma harpe, mon dessin et des livres comme au Couvent; si ce

< page précédente | 5 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.