bibliotheq.net - littérature française
 

Charles R. Daoust - Cent-vingt jours de service actif

Quelques jours plus tard, la troupe revenait avec la bonne nouvelle que sa mission avait été remplie avec
succès. Enfin arriva le 24 juin, fête nationale de tous les Canadiens. Tous les volontaires du 65ème, tant

du Fort Saskatchewan que d'Edmonton, se dirigèrent sur St-Albert où une messe solennelle fut chantée

par Sa Grandeur Mgr. Grandin. Tous les soldats y assistèrent en armes. Après le service divin, il y eut

grand dîner à la Mission. Dans l'après-midi, après un joli concert fourni par les élèves de l'orphelinat, eut

lieu la grande assemblée des Métis de St-Albert. Des discours patriotiques furent prononcés par le R. P.

Lestang, le Col. Ouimet, M. A. Forget, Ecr., Joseph Gauvreau, agent des terres, les Capts. Ethier,

Doherty, et autres. C'était la première assemblée publique donnée sous les auspices de la Société Si

Jean-Baptiste de St-Albert, fondée le matin même.

A peine revenus de cette fête, le Colonel reçut du Général Middleton une dépêche spéciale lui ordonnant
de rassembler au plus tôt les divers détachements du 65ème et de descendre à Fort Pitt par bateau. Le 29

juin au soir tous étaient réunis auprès du Fort. Avant leur départ, les citoyens de St-Albert crurent devoir

offrir aux officiers un grand dîner d'adieux. Les choses furent conduites à merveille. Le menu y était

excellent et ne fut surpassé que par les discours patriotiques des orateurs.

Le lendemain après-midi, le vapeur "Baronness" arrivait au Fort et le même soir le 65ème disait
adieu à Edmonton, en promettant de ne l'oublier jamais, mais espérant sincèrement n'être jamais forcés

d'y revenir sous les mêmes circonstances.

CHAPITRE III. FORT SASKATCHEWAN.

Vendredi, le 1er mai, le bataillon droit était rendu à Edmonton. La veille, le major-général Strange avait
informé le Lt.-Col. Hughes qu'il serait nécessaire d'envoyer un détachement du 65e à Fort Saskatchewan,

un poste de la Police à cheval, à une vingtaine âe milles à l'est d'Edmonton, sur la branche nord de la

Saskatchewan. En conformité avec les instructions reçues, le Lt.-Col. Hughes dut prendre une compagnie

de l'aile droite. Son choix tomba sur la compagnie Mo. 7 commandée dans ce moment par le Lt. C. J.

Doherty qui remplissait pro tempore les fonctions de capitaine; le lieut. A. E. Labelle devait aider

au Capt. Doherty à remplir ces fonctions importantes. En obéissance aux ordres reçus, la compagnie

laissa Fort Edmonton à sept heures du matin, le lendemain, 2 mai. Elle était composée comme suit:

Capitaine C. J. Doherty, commandant; Lieut. A. E. Labelle; Sergent-Major G. E. A. Patterson; Sergent de
couleur Arthur Laframboise; Sergents Edouard Terrous et E. Desnoyers; Caporaux Joseph Moquin,

Charles Cox et Philippe J. Mount; Soldats Joseph Audette, Narcisse Breux, Fred. Bury, F. Brousseau, D.

Caron, D. Clifford, A. E. Clendenning, N. Fafard, L. Fournier, James Kelly, Thos. Kennedy, Adolphe

Laberge, Emile Lefebvre, E. Lafontaine, Ulric Lamontagne, J. Victor Marien, A. E. Marien, Jos. E.

Monette, Alfred Marsouin, Albert Perreault, John Polan, Michael Roach, Georges Smith, Pierre Schinck,

Lucien Sauriol, J. E. Thériault, Chs. Thuot, L. P. Wilson; trompette, Octave Giroux; tambour, A.

Rémillard.

La route d'Edmonton à Fort Saskatchewan est passablement bonne, mais les chevaux étant fatigués par la
dernière marche de Calgarry à Edmonton, on n'arriva au Fort que quelques heures plus tard. A mi-chemin

le détachement fit une halte, et alla luncher à une espèce d'hôtel tenu par un ancien Montréalais, qui, il y

a quelques années passées, était chef de cuisine au St. Lawrence Hall. Ce premier repas plut tellement

aux voyageurs que plus tard jamais aucun officier ou homme de la garnison, qui quittait le Fort

Saskatchewan en route pour n'importe quel antre endroit, ne manquait d'arrêter chez "Pagerie" en

passant; on se sentait un appétit extraordinaire à la vue du vieux chantier transformé en restaurant. Soit

dit entre parenthèses que des malins faisaient circuler des rumeurs allant à dire qu'une certaine

< page précédente | 46 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.