bibliotheq.net - littérature française
 

Charles R. Daoust - Cent-vingt jours de service actif

Aussi chacun goûta-t-il avec délices le repas qui fut servi au Fort et la nuit de repos qui le suivit.

Voici les noms de ceux du 65e qui ont pris part à la bataille de la Butte aux Français:

Lt.-col. Hughes, major Prévost, major Robert, adj. Starnes, Dr. Paré, l'abbé Provost, l'instructeur
Labranche. Comp. No. 3: Capt. E. Bauset, Lt. F. Ostell, sergents N. Gauvreau, J. B. Dussault, A.

Beaudin, caporaux, Browning, L'espérance. Soldats: J. Marcotte. J. Deslauriers, Eug. Maillet, E. Brais,

A. Brais, E. Soulière, Alp. Mérino, U. Viau, Jos. Gaudet, Marc Prieur, ambulancier, Ed. Houle, Jos.

Desglandon, Alb. Sauriol, H. Chartrand, Alex Martin, P. Sarrasin, A. Laviolette, A. Gagnon, Alf.

Boisvert, Alex Riché. Comp. No. 4: Capt. A. Roy, Lt. Hébert, sergents G. Labelle, Houle, P. Valiquette,

caporaux R. Vallée, Pouliot, E. Barry. Soldats: Ephrem Lemay, Ant. Mousette, G. Tessier, F. Carli, J.

Martineau, B. Rodier, N. Beaulne, A. Fafard, F. X. Pouliot, D. Traversé, Alp. Dumont, S. Gascon, J.

Roy, A. Labelle, X. Lortie, C. Gravel, Jos. Paquette, P. Dufresne, G. Grenier, ambulancier, clairon

Descastiau. Comp. No. 5: sergents D'Amour, Bennet. Soldats: Valois, Desroches, Despatie, Jutras,

Beauchamp, L. Leduc, Jos. Dagenais, Tellier, Gauvreau, Jos. Morin, Marceau, W. Rowarty, clairon, T.

Robichaud. Comp. No. 6 à la charge du canon: sergent Lapierre. Soldats: L. Rose, G. Clairmont, A.

Bertrand, O. Bertrand, E. Chalifoux, X. Larin, Jos. Lavoie, H. Langlois, D. Dansereau, H. O. Rochon, E.

Allard, N. Doucet.

La journée qui suivit fut donnée entièrement au repos et chacun flâna de son mieux. Dans l'après-midi,
Borrodaile et Scott, les deux courriers qui étaient allés à Battleford, arrivent au camp et annoncent la

soumission de Poundmaker, La nuit s'écoule silencieuse.

CHAPITRE IV. A LA POURSUITE DE GROS-OURS.

30 de mai. - Vers neuf heures et demie du matin, tous les préparatifs étant terminés, le bataillon reçoit
ordre de partir immédiatement. Chaque homme a trente livres de bagage, et chaque compagnie n'a que

deux voilures pour son bagage, etc. Tout le monde est donc obligé de marcher. Il était midi et quinze

minutes quand on arrêta pour le dîner; on était rendu à un endroit très-près de celui où l'on s'était battu

l'avant-veille. Vers les deux heures on reprit la marche et, après environ huit milles, on monta le camp.

31 de mai. - La nuit fut très-silencieuse. Il plut tout le temps et la pluie continua toute la journée. Dans le
cours de l'après-midi le major Perry arriva au camp. Il avait rempli sa mission à Battleford et était revenu

jusqu'à Fort Pitt à bord de l'Alberta.

1er de juin. - Réveil à quatre heures; déjeuner une heure plus tard. Ayant appris que Gros-Ours s'était de
nouveau mis en route pour le nord, le Général ordonne au 65e de continuer au plus tôt sa poursuite. A

une heure et demie a.m., le camp est levé et le bataillon se met en marche. Il fait mauvais.

En route, l'on traversa le camp fortifié des Sauvages.

Ils l'avaient laissé en toute hâte, abandonnant en arrière une cinquantaine de caissons, une centaine de
charrettes, une quantité énorme de fourrures et de provisions, en un mot, presque tout le butin qu'ils

avaient pris à Fort Pitt. On retrouva dans ce camp un billet de McLean, nous indiquant la direction que

prenaient les Sauvages dans leur fuite. On campa cette nuit-ci sur le rivage. Vers les onze heures du soir,

des prisonniers qui s'étaient échappés de Gros-Ours, arrivèrent au Camp au nombre de trois. Ces derniers

donnèrent toutes sortes de renseignements au général.

2 de juin. - De bonne heure ce matin une des femmes prisonnières de Gros-Ours arrive au camp. Elle
corrobore le témoignage des prisonniers recueillis la veille et déclare que les prisonniers ont été

< page précédente | 30 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.